1. Les démons de Noémie (3)


    datte: 10/10/2018, Catégories: Partouze, Auteur: alchophe,

    l’appartement, elle décida que dès qu’elle les aurait accueillis, elle partirait directement dans son salon, pour travailler sur son ordinateur. Isolée, elle ne risquerait rien. La belle philippine attendit nerveusement l’arrivée des deux techniciens. Elle portait une veste en laine grise par dessus un t-shirt blanc et un jean noir. Chez elle, elle était souvent pieds nus. L’interphone sonna. « Brandier, madame. » « J’ouvre. » Le moment fatidique était arrivé. Noémie ouvrit la porte et laissa entrer les deux hommes qui la regardèrent avec un air surpris. « Bonjour, madame, Joël et lui, c’est Patrick, qui va m’assister et regarder comment je fais. » « Bonjour, messieurs. Je vous montre la chaudière et je vous laisse travailler. » Ils la suivirent, en regardant ses fesses se balancer tandis qu’elle marchait vers la cuisine. Elle sentait le regard des deux hommes sur elle. Elle avait ce qu’elle appelait maintenant « un trouble» qui montait lentement. Il fallait qu’elle résiste au maximum avant de pouvoir s’échapper dans son salon. « C’est ici, la chaudière est au fond là-bas. » « Ok, merci, madame. On en aura pour trente minutes environ. » Elle regarda les deux hommes. Le dénommé Joël était un homme trapu et enrobé d’environ cinquante ans, extrêmement poilu, au vu de la toison qui dépassait de son t-shirt. Il portait un pantalon gris avec des bandes bleues où était inscrit « Brandier ». Son visage était rond, il était mal rasé, et ses cheveux étaient courts et gris. Deux yeux ...
    noirs qui lui donnait un air blasé et légèrement menaçant, surplombaient un nez écrasé et des lèvres épaisses. Patrick était vêtu de la même manière mais était très mince, les joues creusées et les cheveux rasés. Ses yeux marrons étaient perçants mais pas agressifs. Il avait de nombreux trous d’acné sur son visage et des oreilles décollées. Joël posa sa sacoche sur le plan de travail. Noémie repartit vers le salon. Installée en tailleur sur son canapé, le portable sur ses genoux, elle consultait les sites spécialisées en drogues diverses. Elle ne trouvait pour l’instant aucune correspondance. Joël et Patrick revinrent la voir au bout de cinq minutes. « On a oublié un truc », dit, légèrement agacé, Joël. « Ah ? Et vous repartez alors ? » « Non, juste Patrick, il va aller le chercher. », « C’es quoi que vous avez oublié ? J’en ai peut-être ici. » « Non, c’est un appareil de mesure, mais Patrick l’a oublié au local. » « Ok, ben, allez-y, alors. » Patrick sortit. Joël fixait la jolie jeune femme, qui avait repris sa place. « Ca vous dérange si j’attends là, madame ? » « N-non, non... » « Vous avez l’air nerveux, tout va bien ? Faut arrêter de travailler trop, madame », dit-il en souriant. « Vous avez raison », dit-elle, en reposant le portable sur la table. « Vous êtes très jolie, madame ». « Merci... ». « Pas trop chaud avec cette veste ? On a monté un peu la chaudière pour tester ». Noémie fit glisser lentement sa veste derrière elle. Elle respirait rapidement et fixait Joël. Ce ...
«1234...7»