1. Alex


    datte: 11/10/2018, Catégories: Lesbienne, Auteur: elenamark,

    Nous sommes fin aout, aujourd’hui il fait une chaleur pesante, pas le moindre souffle d’air. Il est 18h30 la réunion de la première journée du séminaire de rentrée se termine. Un de mes collègues me propose d’aller prendre un verre dans une guinguette sur les bords du lac tout près de l’hôtel ou j’ai réservé une chambre. Je n’ai rien de prévu, je vais donc volontiers avec eux !Nous nous installons à une table, moi adossée au mur avec vue sur toute la terrasse, mes deux collègues assis en face de moi . L’endroit est agréable, vivant, de nombreux promeneurs viennent ici , recherchant un peu de fraicheur. Malgré que je sois à l’ombre, la lumière est éblouissante aussi je porte mes grandes lunettes de soleil. Je ne suis pas vraiment la conversation je les entends , je souris lorsqu’ils rient, je lance de temps en temps un « peut être « « c’est sur » ……. En fait leur discussion m’ennuie.Au bout d’une dizaine de minutes peut être alors que mon regard c’était jusque-là porté sur les flâneurs au bord du lac, je tourne la tête sur ma gauche. Deux jeunes femmes d’une vingtaine d’année sont assises à une table avec des bancs, l’une en face de l’autre. Je les regarde discrètement à travers mes lunettes noires. Elles sont légèrement de profil. Une petite blonde aux longs cheveux dans une robe rouge à petites fleurs blanches, robe très moulante qui ne laisse aucun doute sur le fait qu’elle ne porte pas de soutien-gorge. L’autre que je vois moins bien puisque légèrement de dos est brune ...
    les cheveux court vêtue d’un short en jean et d’un teeshirt. Je ne saurais dire pourquoi , mais je les imagine très intimes.Je n’arrive à détourner mon regard de la jolie blonde, de ses petits seins fermes et de leurs tétons saillants. Elle ne peut le remarquer ne voyant pas mes yeux. De peur que je ne puisse continuer à la mater, car c’est bien ce que je fais, je propose à mes deux collègues de prendre un autre verre.A un moment pendant une fraction de seconde, la petite blonde braque ses yeux sur moi ! Gênée je reprends la discussion avec mes deux collègues. Il n’est pas possible qu’elle ait remarqué que je la regardais à travers mes lunettes. Pourtant à plusieurs reprises j’ai cette même sensation, son regard s’arrête par moment sur moi. Elle se penche en avant vers son amie, lui parle, et elles se mettent toutes deux à rire. Est-ce qu’elles parlent de moi ?Cette idée devient une évidence lorsque la brune se retourne me regarde et me sourit, alors qu’au même moment la belle blonde pose un pied sur le banc relevant ainsi sa robe jusqu’ en haut de ses cuisses. Plusieurs fois elle va croiser, décroiser les jambes sans me laisser vraiment le temps de voir sa culotte. Je comprends qu’elle joue avec moi. Je suis rassurée apparemment elle apprécie que je la regarde. Ce jeu dure un petit moment, elle le fait discrètement, mais à mon attention, c’est sûr. Alors qu’elle discute avec son amie brune elle pose son pied de nouveau sur le banc, ses mains tenant son genou. Elle reste comme ...
«1234»