1. Inceste, la réalité est encore mieux que le rêve. (6)


    datte: 11/10/2018, Catégories: Partouze, Auteur: mlkjhg39,

    chapeau s’est regonflé une fois à l’intérieur. Michel ne bouge plus et l’interroge. -Ca va ? Tu veux que je continue ? Patricia grimace mais ne veux pas abdiquer devant son fils qui a stoïquement accepté le monstre de Michel. -Continues, mais de grâce, vas-y en douceur.putain, je l’ai senti passer !!! Il pousse lentement et sa queue entre plus facilement une fois l’étranglement passé. Lentement, patiemment, l’énorme chibre s’enfonce dans son fondement avec de grandes précautions. Elle s’émerveille de sa dureté, appréhendant les derniers centimètres de taille XXL, et n’en revenant pas à quel point il la remplit. Pour la première fois, un trou de son corps a pu engloutir entièrement ce phallus démesuré. Il commence à onduler du bassin. Elle sent la queue regrossir une fois passé son sphincter Son corps tangue entre la douleur et un impressionnant plaisir. Les coups de rein de Michel, jusque là modérés, sont devenus maintenant sauvages et incontrôlables. Un piston de forge la pilonne et bientôt elle ressent une vague d’électricité s’emparer lentement de tout son être sous la montée de son plaisir. Patricia hurle de plaisir : -Ouuuiii ! Encore Pus fort !!! Sa chatte trempée ne peut plus retenir les énormes projections de cette femme fontaine sous les coups de boutoir de Michel. Il se fige enfoncé jusqu’à la garde quand les jets d’une force incroyable éclaboussent son visage et son torse, elle se vide sur lui d’un volume phénoménal de cyprine. Le visage déformé par le plaisir, il ...
    ne peut plus se retenir et extirpe sa pine de cet étau de chair pour expulser lui aussi son jus d’amour. Elle voit la formidable lance projeter elle aussi des quantités énormes de sperme sur ses seins et son visage à plusieurs reprises avant qu’il ne s’effondre sans force sur elle. Paul vient d’assister pour la deuxième fois de la journée mais cette fois en gros plan à ce spectacle. Quelles révélations en si peu de temps, sa mère est aussi une femme, une amante déchaînée qui aime les grosses bites et qui lui a permit de voir un phénomène si rare, surtout pour un homo. Une éjaculation féminine si puissante qui foutrait la honte à la plupart des hommes. Mais Michel relève haut la main le défit et sauve l’honneur du mâle avec son organe démesuré et des craches d’anthologies. Une fois remis de leurs ébats torrides et après une douche bienvenue, ils se retrouvent tous les trois autour de la table du salon. Patricia prend la parole. -Tu sais Michel, si tu te retrouves seul et que tu a envie de baiser, viens frapper à ma porte, je me dévouerai CORPS et âme pour te donner du plaisir. -Paul, je te remercie que tu ne me fasses pas de reproches de m’être tapé ton copain comme la Couguar que je suis mais comment résister à un tel Etalon ? D’ailleurs, toi non plus tu n’as pas pu te retenir de profiter de son énorme pieu. -Je vais vous libérer puis je ferai le tri des photos pour enlever les plus hots. -Je flouterai les visages et si vous êtes d’accord, je les proposerai sur un site pour ...