1. Mon parrain 8


    datte: 12/10/2018, Catégories: Anal, Gay, Tabou, Auteur: pitouminouxxx,

    Déja la fin de cette merveilleuse semaine de pêche avec parrain et ses amis, semaine que je n'oublierais jamais. Ce fut si agréable de se faire prendre par toutes ces belles queues. Nous remballons nos choses et reprenons le chemin du retour. Nous nous rappelons ces moments si magiques- aimerais-tu venir chez moi pour la nuit ?- oh ouiRevenu à Montréal, on s'arrête au marché Jean-Talon pour acheter deux gros biftecks d'entre-côtes avec deux bouteilles de vin et une bouteille de rhum. Il demeure dans une petite maison située sur le bord de la rivière des prairies, une haie de chaque côté pour un peu de discrétion. Une fois la voiture vidée- veux-tu prendre une douche ?- quel genre de douche ?- complèteJe souris et sais très bien ce qui va m'arriver après le repas. Alors je vais à la salle de bain, commence par me laver l'intérieur, passe sous la douche. Après m'avoir ressuyé, j'ouvre un tiroir et prends un plug que je m'insère dans le fion. Comme vêtement, je mets une jupe en ratine blanche et rejoint parrain sur le patio- tu es si belle- merci- approcheJe me colle à sa chaise et il commence à me sucer les mamelons et en passant une main sous la jupe, je me ferme les yeux pour apprécier ses caresses, un doigt essaye de toucher à ma rondelle- salope, tu as mis un de mes plugs- fâché ?- non, tu n'es qu'une puteIl se lève, me donne une bonne tape sur les fesses et me dit que c'est à son tour de prendre sa douche. Pendant ce temps, une bière à la main et m'assied en regardant ...
    la rivière tout en me caressant la queue. Jean-Marie revient, flamant nu, je regarde cette magnifique queue, à mon tour- approcheJe me penche et bécote sa tige qui doucement lève. J'ouvre la bouche et commence à le sucer- humm que c'est bonSucer une queue pour la rendre bien dure pour qu'ensuite je me fasse baiser avec ardeur, il n'y a rien de mieux- bon, je vais préparer le souper, pendant ce temps, tu peux te baigner si tu veux- ok, cela va me rafraichir les idées, dis-je en riant- tu ne perds rien pour attendreJ'enlève la jupe et saute à l'eau, piscine creusée 24 par 12 pieds, je fais des longueurs. J'aperçois parrain mettre les biftecks sur le feu et sauter à l'eau pour venir me rejoindre. Il m'enlace et m'embrasse à pleine bouche- je t'aime- moi aussiil ressort aussitôt pour retourner la viande, je plonge en pensant à après le repas, je refais surface- c'est prêtJe le rejoins sur le patio et on s'assied pour commencer à manger. À la fin du repas, après deux bouteilles de vin prises- retournons à l'eau, je te veuxUne fois à l'eau- mets tes mains sur le bord de la piscineJe fais comme demander, il lève mes jambes, les écarte, enlève le plug, approche son gland à ma rondelle et doucement pousse sa queue en moi, pur délice. il fait ses mouvements de va-et-vient, il augmente la cadence, je bande si dure. Je sais qu'il va me procurer un orgasme, il faudra que je ne crie pas mon bonheur. Je sens bien la décharge qui monte lentement en moi, je sais que je vais jouir, je t'aime ...
«12»