1. Promenade à vélo (1)


    datte: 22/10/2018, Catégories: Lesbienne, Auteur: sexag,

    Promenade à vélo en Périgord Pendant les vacances, mon sport favori c’est la balade à vélo sur les petites routes de campagne baignées par le soleil. Donc, aujourd’hui en me promenant aux alentours de Périgueux, j’aperçois une jeune fille à côté de sa bicyclette qui fait de grands signes. Je m’arrête. — Bonjour madame, excusez-moi mais ma chaîne vient de sauter et je ne sais pas le remettre. Pourriez-vous m’aider ? — Bien sûr, ce n’est pas difficile, juste un peu salissant. Faites voire Je pose mon vélo sur le bas-côté et me voilà agenouillée face à la jeune fille qui tient sa machine. En relevant un peu la tête, mon regard est attiré par les jambes de mon vis-à-vis, écartées naturellement pour plus de stabilité, ce qui remonte la minijupe de ma voisine et j’aperçois une touffe depoils roux. Elle n’a pas de culotte. — Voilà c’est fait ce n’était pas grand-chose — Merci vous êtes bien gentille. J’ai remarqué que votre regard insistait sur ma chatte sans culotte et que vous regardiez avec intérêt. — Non, je ne regardais pas, c’est vous qui me la montriez ! — Je peux aussi vous montrer mes seins si vous voulez — Apparemment ils doivent être jolis car je les aperçois volumineux sous votre corsage. Mais vous me paraissez bien effrontée pour votre âge ! J’ai 20 ans, je ne prends pas de culotte quand je fais du vélo car le frottement de ma chatte sur la selle me fait mouiller et me donne des sensations mais je devine que vous devez avoir également de jolis seins car ils moulent ...
    énormément votre maillot. Bon arrêtons là cette discussion, elle me paraît déplacée mademoiselle. — Non, à mon avis nous devrions la continuer à la maison. Je suis en vacances chez ma tante dans la maison que vous apercevez là-bas — Vous vous méprenez mademoiselle, je suis obligée de vous laisser. — Voici mon n° de tel si vous devez repasser par-là Sans refuser, je prends la carte de visite en voyant qu’elle s’appelle Sophie et prends congé. Sur le chemin du retour je me mets à rire de mon aventure mais je sens qu’elle me laisse un goût bizarre. Le lendemain, je décide de refaire la route de la veille mais cette fois en voiture avec une petite idée derrière la tête. Je m’habille très court, avec des bas noirs et ne met pas de soutien-gorge ni de culotte. Je ne suis pas lesbienne mais la vision de quelques films pornos sur le sujet me donne des idées. J’ai envie de voir ce que cette gamine a dans la tête. J’arrive donc devant la maison indiquée par Sophie, je sonne, une dame en peignoir m’ouvre la porte. Le peignoir ouvert laisse apercevoir un corps nu, bronzé et un tantinet excitant. — Bonjour madame je viens voir Sophie. — Entrez, elle est dans le salon, venez je vais vous y conduire. — Sophie tu as de la visite J’entre dans le salon, la dame qui doit être sa tante, referme la porte et nous laisse. Sophie est assise dans le canapé en face de moi en déshabillé transparent les cuisses écartées un livre à la main. — Ah c’est vous, excusez ma tenue mais j’aime être à l’aise Je ...
«123»