1. Fantasme qui aurait pu devenir réalité


    datte: 23/10/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Partouze, Transexuels, Auteur: kyfran14,

    Voici un petit fantasme, si j’avais reçu les affaires de Sophie, que j’aurais bien essayé de réaliser. Comme vous le savez si vous avez mon premier récit, je suis sadomaso.Donc hier soir, vers minuit, je décidais d’aller me coucher. Mais avant il fallait que je sorte le chien, et comme cela m’arrive de temps en temps, je décide de sortir avec les pinces sur mes tétons et le cadenas sur mes couilles (voir les photos). Il faisait encore assez bon, je suis donc sorti sans veste, ce qui fait que s’il y avait un peu trop de vent, mon t-shirt se coller sur mon torse et on devinait très bien que j’avais des pinces en dessous.Je me suis dit que vu l’heure, il n’y aura personne dehors à cette heure-là. Bien mal m’en a pris. En effet une fois la rue traversée, et en route pour le chemin vert, j’entendis de la musique au loin. J’ai d’abord pensé que c’était dans une des maisons dans cette où la musique venait. Grosse erreur, alors que je passais devant la maison, où les 2 bergers allemands habituels, aboyaient comme à chaque fois que je passe devant. Je vis au loin une personne sortir de la route de droite pour voir ce qu’il se passait. Un peu paniqué, j’ai d’abord pensé à faire demi-tour pour au moins enlever les pinces. Mais je me suis dit au diable le vent c’est calmé.Je me rapproché donc de plus en plus, du lieu où une petite fête sauvage avait l’air d’avoir lieu. Moment fatidique, j’arrive à la petite intersection, où je passe sans tourner la tête en accélérant un peu le pas, pour ...
    ne pas être accosté. Une fois dépassé, je sorti ma lampe torche, car j’arrivais dans la partie non éclairé du chemin. Et une fois assuré que je m’étais suffisamment éloigné des fêtards, je retirai mon t-shirt, pour me balader comme ça.Autre moment de panique, je vois tout à coup une lumière de voiture se rapprocher de moi. J’essaie de remettre mon t-shirt mais je me trompe de trou pour mettre mon bras. Alors je plaçais mon t-shirt du mieux que je pouvais, pour qu’il ne se pose pas de question. La voiture voit la lumière de ma torche et ralenti quand elle arrive à mon niveau, et ralenti encore après m’avoir dépassé. Je me suis dit ça y est tu es grillé, t’es mal. Mais non la voiture continua tranquillement.Je m’assurai que la voiture était loin et entrepris de remettre mon t-shirt correctement. En faisant demi-tour pour rentrer chez moi, je me suis imaginé en Sophie et être en quelque sorte k**nappé par eux.Je m’imaginai donc que je rentrais pour déposer le chien chez moi, que je me changeai en Sophie. Avec tout l’équipement, c’est-à-dire : plug anal, cage de chasteté, sous-vêtements, robe sexy, talon aiguille, menotte aux chevilles et poignets, bâillon, loup sur les yeux, collier, laisse et ma pancarte ( disant que je m’appelle Sophie soumis travesti, que si on me trouve dans cette tenue c’est que j’ai désobéis à mon maitre et que tous ceux qui me trouve peuvent me faire ce qu’il veulent. A 2 conditions, la première le loup reste en place et la deuxième l’usage de capote est ...
«12»