1. Le courant passe bien (1)


    datte: 23/10/2018, Catégories: Gay, Auteur: Misterscenar,

    Pour des raisons pratiques, je devais rajouter une prise à mon tableau de fusibles chez moi. Autant je suis à l’aise avec le travail électrique basique, autant j’avais le sentiment que rajouter une prise relevait de l’exploit et entraînait un grave danger potentiel. Je me suis donc demandé pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable et ai commencé à chercher autour de moi quel mec pourrait venir chez moi pour me faire cette installation. J’ai toujours eu le fantasme de convaincre un installateur qui passerait par la maison de se laisser aller à une petite gâterie improvisée, voire plus si affinités. Cet espèce de risque d’oser proposer une bonne pipe à un potentiel pur hétéro m’électrise de désir. J’avais fini par trouver quelqu’un dans mes relations professionnelles qui m’avait dit qu’il viendrait me faire ça sans soucis. C’était un jeune électricien sexy, que je savais hétéro en couple. Nous n’avions pas fixé de date mais il devait me tenir au courant. Dès le jour de son accord, je me suis mis à fantasmer jour après jour sur la "scène" et essayait d’envisager comment je pourrais le convaincre de se laisser sucer, au risque de me faire envoyer chier, et même pire vu qu’il s’agissait quand même d’une personne en lien avec mon boulot. N’ayant pas eu de retour de sa part après deux semaines pleines de pensées cochonnes, je l’ai recontacté, il s’est excusé car il avait été débordé mais il devait bientôt pouvoir me donner une date. Me revoilà à attiser mes fantasmes les plus ...
    fous à son sujet mais toujours aucune nouvelle de lui au fil des jours qui ont suivi. J’ai fini par "abandonner" la piste en me convaincant que finalement c’était sans doute mieux par rapport à mon boulot. J’ai déposé une annonce sur internet mais les quelques réponses que j’ai reçues ne m’ont pas vraiment convaincu qu’une dérive sexuelle pourrait avoir lieu. J’étais résigné. J’ai finalement opté pour la solution d’essayer moi-même de faire ce travail. Je me suis rendu chez un fournisseur d’éléments électriques pour me procurer le nécessaire. Je rentre dans le magasin et là se trouve au comptoir un mec vraiment canon. La trentaine, 1m80, les cheveux châtain clair coiffés dans un style moderne plein de gel sans le moindre défaut, un regard à faire fondre, un style plutôt classique avec un petit ventre de début de trentaine et un look général très hétéro un peu dragueur. Je lui explique mon besoin, il va dans les étalages me chercher la prise dont j’ai besoin et m’annonce le prix. Je lui dis ensuite que j’ai besoin du câblage pour la raccorder, il me propose du 2,5 mm, je marque mon accord. Il est prêt à aller chercher ça quand il me dit "Si je vous mets 30 cm, ça vous convient ?" Et là, sans réfléchir une seconde, je lui réponds "waw, vous êtes bien monté". Il se montre étonné et puis éclate de rire après avoir compris. Moi rouge de honte, je ne sais pas quoi lui dire. Il va chercher ces fameux 30 centimètres et revient. Je fais semblant de rien et il me demande si j’ai besoin ...
«12»