1. Petit intermède de parking


    datte: 24/10/2018, Catégories: Gay, Auteur: solenetv,

    Rendez-vous hotDisposant de mon après-midi, je voulais en profiter pour faire un petit tour sur une aire très fréquentée par les amateurs de bites. Malheureusement je n'avais pas eu le temps de me changer. C'est donc (une fois n'est pas coutume) en garçon que je me rendis sur l'aire. Une fois sur place après avoir garé ma voiture je descendis faire quelques pas le long des voitures rangées un peu plus loin. Un peu salope sur les bords, je marchai en roulant des fesses jusqu'au bout du parking, puis retournai à mon véhicule. A peine revenu je fus surpris par un homme venant de derrière moi.-Bonjour me dit-il-poliment je répondis bonjour à mon tour-Tu cherches quelque chose ?-Hum !! je crois que j'ai trouvé dis-je en effleurant la protubérance cachée sous le pantalon.-Dis-donc j'ai l'impression que tu es une bonne petite salope.-Oui mais une petite salope en train de se refroidir.-Suis-moi.J'emboîtai le pas de l'homme et tout au bout du parking il s'arrêta devant un camping car.-Ca te plait ?-Super baisodrome répondis-je-Aller monteJe ne me fis pas prier. A l'intérieur toutes les ouvertures étaient masquées. On ne pouvait pas faire plus discret.-Enléve tout, j'ai envie de te voir à poil.En moins d'une minute je me retrouvai nu. Mon compagnon avait déja sorti son sexe. Hum !!! intéressant.Aussitôt je m'agenouillai devant le male, et engouffrai sa queue dans ma bouche. L'homme poussa un soupir de plaisir.-Vas-y ma cochonne régale-toi.Arrondissant ma bouche au maximum, je ...
    m'empalai à fond sur son sexe. Malgré sa belle taille j'arrivai à l'avaler complêtement.-T'es une sacrée bouffeuse de bites ma cochonne. Continue avale moi bien.Encouragée par le male je suçai ce bel organe, ma bouche au fur et à mesure se gorgeai de salive. Sa queue baignai dans ce fourreau humide, a l'instar d'une chatte remplie de cyprine. Puis le male se saisit de ma tête à deux mains et se mit à me limer de toute la longueur de son sexe, faisant de moi une machine à baiser. Vu la puissance de ses mains je ne pouvais pas résister, et me laissais baiser la bouche. Le petit jeu dura une bonne dizaine de minutes pendant lesquelles je suffoquai à moitié. Ma salive dégoulinait sur mon menton et ma poitrine. Insensible à mes gémissements l'homme continua encore un peu, puis je sentis son pieu tressauter, avant de propulser son foutre au fond de ma gorge. Sous la v******e de l'éjaculation, je suffoquai, avant de déglutir. Le male déchargea à nouveau, une partie dans ma bouche et le reste sur mon visage. J'étais rempli de foutre tiède, sa hampe en était toute maculée, et mon visage ruisselait de sperme.-C'est bon hein petite salope, régale-toi ma petite pompe à sperme.L'homme ne bougeait plus. Consciencieusement je nettoyai la queue toute visqueuse, je léchai toute la hampe et les bourses. J'avais gardé un peu de son foutre dans ma bouche pour en profiter plus longtemps.Sa petite lessive terminée, l'homme me releva et me roula un superbe patin.-Toi si tu faisais la pute tu gagnerais une ...
«12»