1. balade en forêt


    datte: 26/10/2018, Catégories: Masturbation, Partouze, Hardcore, Auteur: Marion3443,

    Ce matin à 8h30 nous sommes allés faire une balade à Cabrières. Nous étions à 4 (Magalie, Mathilde une amie, Fred et moi Marion). Nous avons posé la voiture au parking de la Cave coopérative à Cabrières dans le 34. Nous avions mis des débardeurs et tee shirts avec une veste ainsi que des shorts car il faisait déjà très chaud. Evidemment les personnes du village vous regardent un peu (4 femmes et un mec, le mec s’est surtout pour éviter les rencontres désagréables. Nous avons trouvé le sentier et nous avons débuté la marche. Après 10mn, nous sommes arrivés à un sous-bois, une idée est passée dans la tête des femmes. Nous nous sommes déshabillées ainsi que notre homme et juste garder les baskets. Et nous avons commencé la marche, nus. Il faisait chaud et nous étions comme des nudistes les seins, la chatte et le cul à l’air. Magalie était devant et on voyait son petit cul ouvert, suivie de Mathilde, ses longs cheveux à l’air, petits seins, puis moi avec mes seins lourds et Fred qui fermait la marche. Sur le sentier, Fred est resté debout nu et on s’est approchées pour toucher sa bite et le sucer chacune son tour. Il n’y avait personne. Sa bite a été raide et nous commencions à mouiller. Mathilde et moi on s’est caressées l’un contre l’autre et à nous embrasser. Magalie pompait Fred avec douceur et lui suçait les boules, un à un, elle avalait sa grosse queue au fond de sa gorge. Celui-ci la tenait par sa queue de cheval et faisait entrer son pénis au fond de sa gorge, puis la ...
    ressortait avec un long filet de bave. La bite s’enfonça toujours plus loin en Magalie qui tenait Fred par les fesses. Devant cette pipe, j’ai mis un tee shirt par terre et j’ai allongé Mathilde pour lui sucer le sexe. Le soleil bronzait sa peau et ses seins avaient l’air si exquis. J’ai embrassé son sexe et ses seins, elle fît de même avec mes seins et mis une main à mon minou. Puis nous avons frotté nos minous l’un contre l’autre et j’ai collé mes seins contre ceux de Mathilde et nous nous sommes embrassées avec tendresse. Nos sexes se frottaient davantage, Magalie laissa Fred et vint mettre deux doigts dans mon cul pour mon plaisir. Elle mit des doigts dans le sexe de Mathilde. Fred se mit à genoux et encula Magalie, qui poussa un cri. La bite entra en elle comme, dans du beurre. Fred écartait le cul pour bien entrer au plus profond, Magalie disait :’’Oui, encule-moi, j’ai trop envie’’. Je suis sortie sur Mathilde et laissé Magalie lui sucer la chatte tandis que je donnais à Fred mes seins pour sucer, et ses doigts au fond de mon vagin trempé en me masturbant. Le soleil nous tapait bien la peau. Fred nous dit qu’il y avait plus loin une étendue d’herbe fraîche (car il a déjà fait ce parcours et cette randonnée n’attire guère le monde, au détriment du Pic St Loup ou du Ravin des Arcs)Trempées nous nous sommes levées en nous caressant nous les femmes ainsi que Fred. Au bout de 5 mn, nous sommes arrivés une petite surface assez plane dans le sous-bois, où nous étions à l’aise ...
«123»