1. Je suis bloqué (1)


    datte: 29/10/2018, Catégories: Inceste, Auteur: OnoX,

    Note de l’auteur : Les "-" sont les dialogues alors que les "_" sont les pensées des protagonistes. 19 juin 2016. Matthieu rentra de cours un jeudi soir. Il avait fait exprès de faire durer sa journée de cours car c’était l’anniversaire de sa petite sœur. Mathilde prenait dix-sept ans, il aurait aimé ne pas avoir à être présent. Leurs parents les aimaient du même amour mais entre le frère et la sœur tout était dans l’animosité. Elle est une geek de la première génération, prophétisant l’avenant de la machine sur l’homme. Lui est l’aventurier de la famille faisant toutes sortes de sport tout en maintenant un amour pour la lecture. En ouvrant la porte il vit tout le monde le regarder avec sévérité. _Oh là ! Il y a du monde, qu’est ce _Oups ! C’était un anniversaire surprise. — Bonsoir tout le monde ! Il fit la bise à ses grands-parents puis son cousin et ses tantes. — Tu es en retard, dit sa mère. — Oui, je m’en suis aperçu Maman. — Comme l’année dernière, reprit son père. — T’es sûr Papa ? Demanda-t-il. Au regard noir de son père, il comprit que c’était bien le cas. — De toute façon, Mat est retardé, dit sa sœur avant de faussement se reprendre. Je veux dire souvent retardé. Il plissa méchamment les yeux. _Quand tu vas souffler sur tes bougies, je te fous la tête dans le gâteau...comme l’année dernière. — Bon anniversaire Mathilde, je suis content que tu te sois habillée pour l’occasion. Elle était vêtue d’un jean bleu avec une coupe d’un autre âge et un t-shirt Captain ...
    América. _Elle a dû essayer de coiffer ses cheveux...impossibles. Il ajouta pour faire bonne mesure : — J’adore ce que tu as fait à tes cheveux. Mathilde, dont les yeux se mirent à briller, ouvrit la bouche pour répliquer mais leur mère, Karine, stoppa la joute verbale. — Tous les deux, silence ! Premier avertissement. Tous ceux à la table qui avaient retenu leur respiration pendant la joute, reprirent leur souffle. — Matthieu, tu te mets à table sans discuter. — Je me change, j’en ai pour deux secondes. Il monta mettre un jean propre et une chemise et se mit à côté de son cousin. Le repas reprit avec une atmosphère moins détendue. — Alors comment avance ta première année à l’école d’ingé, Mathilde ? Demanda Sylvie, la sœur cadette de sa mère. — Bien, j’ai essuyé quelques brusqueries de la part des autres mais ils étaient juste troublés par mon âge. _Je crois plus qu’ils ont tout de suite compris que tu es tyran. — Dommage, fit Sylvie avec empathie. — Rien de grave, je les ai calmés avec les résultats du premier module, maintenant ils viennent me voir pour des conseils. — Cool, c’est gentil, dit Carole leur deuxième tante, grande sœur de leur père. _Te fais pas avoir, ils viennent pour des conseils, elle n’a jamais dit qu’elle leur en donnait. Mathilde hocha la tête en changeant de sujet, sur le type de projet qu’elle travaillait. _Je suis sûr qu’elle les laisse pourrir avant de les aider. Le repas tourna autour Mathilde pour le plus grand plaisir de son frère qui ne voulait qu’une ...
«1234...22»