1. Jeudi 14 juillet : chapitre 1


    datte: 29/10/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Masturbation, Tabou, Auteur: charles-le-grand,

    Chapitre premier : le début d'un long week-endC'était en juillet, un jeudi, le 14, plutôt facile de s'en souvenir.J'habitais alors en collocation avec Sophie depuis un peu moins de 6 mois. L'affaire c'était faîte un peu à la va-vite, mon précédent colocataire, Pascal, était parti car il venait d'être muté ailleurs pour son travail et après avoir mis une annonce, Sophie s'était présentée très rapidement. Elle avait besoin d'un logement en urgence car, m'avait-elle dit, le plan, qu'elle avait alors, venait de tomber à l'eau et elle se retrouvait quasiment à la rue. Nous nous étions vite mis d'accord.Être en collocation avec une fille ne me posait pas plus de soucis que cela, l'appartement que je louais alors était plutôt spacieux pour la région parisienne, une soixantaine de mètre carrés. Très vite nous avons posés nos règles, une chambre chacun évidemment, pouvant se fermer de l'intérieur, les parties communes pour tous les deux, le ménage partagé équitablement et chacun s'occupait de son linge de son côté. Ma mère m'avait offert une machine à laver, il n'y avait pas de soucis à se faire de ce côté là et bien sûr je ne me voyais pas m'occuper de ses culottes pas plus que Sophie ne souhaitait laver mes slips.La salle de bain étant commune chacun était tenu de la laisser rangée et propre et personne ne se baladait nu dans l'appartement. En bref, rien que du bon sens pour une bonne entente.Dans les faits, nous vivions d'autant plus facilement, que nos horaires de travail étaient ...
    assez différents. Sophie, jeune infirmière et moi jeune cadre dans le tertiaire, il nous arrivait de ne faire que nous croiser durant une semaine entière. Cela facilitait les choses et laissait une bonne place à l'intimité de chacun. Parfois néanmoins, quand il nous arrivait de nous retrouver tous les deux, nous ne détestions pas manger ensemble voir même se faire un film en streaming pour passer la soirée.Côté relations intimes, pour le moment Sophie n'avait jamais ramené de garçon à l'appartement et bien que nous n’ayons pas fixé de règles à ce sujet je lui en était secrètement reconnaissant car je pense que cela m'aurait un peu gêné. D'autant plus que j'étais célibataire depuis plus de 8 mois et qu'en terme de relation physique je dois admettre qu'à cette époque mon sexe ne connaissait guère que ma main pour le soulager.Un jour, alors que j'étais dans ma chambre devant mon ordinateur à finaliser un dossier en retard, Sophie était entrée (la porte était ouverte) pour me demander je ne sais plus quoi. Là elle était tombée sur ma collection de DVD pornos rangée sur ma bibliothèque. Elle s'en était approchée et m'avait demandé si cela me dérangerait qu'elle m'en emprunte de temps en temps. Bien qu'un peu gêné j'avais essayé de ne pas le montrer et je lui avait répondu que cela ne me dérangeait pas. Pendant que je faisait semblant de rester concentré sur mon dossier elle en avait choisi deux qu'elle avait ramené dans sa chambre. Bien qu'aucun d'entre nous n'ait fait le moindre ...
«1234»