1. Ma première fois avec une autre femme


    datte: 30/10/2018, Catégories: Lesbienne, Auteur: florece,

    Je m’appelle Florence j’ai 43 ans je suis mariée et je n’avais jamais eu de relation avec une autre femme avant l’aventure que je vais vous décrireC’était il y a quatre ans j’étais en déplacement au mois de juin sur Paris pour mon travail (stage informatique de deux semaines) Je prenais le métro chaque matin et chaque soir pour faire le trajet entre mon hôtel et le lieu de stage Un soir de la première semaine je m’attardais un peu en discussion avec le formateur et je me retrouvais à prendre le métro en pleine heure de pointe. Au bout de trois stations la ram bondée je me tenais à la barre en fond de wagon quand je sentis une main se frotter sur ma fesse à travers ma robe légère. Ma première réaction a été de tourner la tête pour dire ce que j’en pensais à ce que j’imaginais un homme un peu trop entreprenant. Qu’elle ne fut pas ma surprise en découvrant une femme faisant un petit geste de la tête comme pour s’excuser. Du coup je ne dis rien. Le trajet continua mais au bout de 5 minutes environ le manège recommença. Nouveau regard et nouveaux geste de la tête avec un sourire en plus. Puis à nouveau la main mais cette fois coté paume serrant un peu ma fesse. Il n’y avait pas de doute sur le geste qui n’avait rien de hasard. C’était la première fois que je me faisais draguer par une autre femme comme ça directement. J’avais envie de la repousser mais en même temps je ne voulais pas faire d’esclandre moi la provinciale. Je ne bougeais donc pas attendant quelle descende ou que ...
    je sois à ma station mais à la station suivante près de la gare de l’est, il monta encore du monde et je me retrouvais pratiquement collée à elle dans mon dos. Je sentis très vite sa main revenir sur ma fesse et la caresser plus sérieusement sans être gênée par la situation. De mon côté je dois dire en étant honnête que de sentir ses doigts à travers le tissu fin me troublait. Ce manège dura trois stations jusqu’à la gare de l’est ou pas mal de monde descendit. A ma grande surprise alors que de la place s’était un peu libérée elle ne s’écarta que très peu et elle me dit à l’oreille « je descends à la prochaine suis moi ».Sans un regard, elle descendit effectivement à la suivante non sans avoir laisser trainer ses doigts sur mes fesses. Je ne sais pourquoi je la suivis en me disant que j’allais luis dire ce que je pensais de sa manière de faire. Elle se retourna sur le quai pour se rendre compte si j’étais descendue moi aussi. Elle me fixa me souris et repris sa marche jusqu’à la sortie. Elle m’attendait en haut des marches de la station. Comme j’allais parler elle me dit souriante « chut, viens tu pourras me dire ce que tu en penses mais pas là pas sur le trottoir ». Et bêtement sans y penser je l’ai suivie deux rues plus loin chez elle.Arrivée là juste dans son entrée je commençais à protester mais à y réfléchir avec le recul ce n’était pas vraiment très convainquant comme discours. Elle souriait en m’écoutant elle me laissa finir puis s’approcha me fixa et elle reposa ses ...
«123»