1. Une orgie du groupe, avec Claire mais sans moi... (1)


    datte: 30/10/2018, Catégories: Partouze, Auteur: spysinus,

    Ah c’est toujours pareil. L’été : les amis, la fête, l’alcool et les rires. Et c’est toujours pareil, j’ai un gros faible pour Claire depuis de nombreuses années. Pourtant je ne suis jamais passé à l’action. Un excès de timidité malgré nos vingt-ans passés. Ce soir là, on était toute la bande réunie chez Marion pour un apéro, avec tentes dans le jardin, pour pouvoir profiter à fond de l’alcool et de ce week-end. Déjà le mois d’août. L’été passait encore une fois bien vite. Nous étions sept ce soir là. Affalés sur le canapé de Marion, à déconner et refaire le monde. Les relents d’alcool avaient encore une fois raison de nous, et nous étions tous «faits», mise à part Claire qui buvait toujours un peu moins que le reste du groupe. Claire était tout contre moi, serrée entre bibi et Marion. De l’autre côté de notre hôte, son copain avec qui elle était depuis le collège : Vincent. Cédric était présent juste à côté de lui sur le fauteuil. A nos pieds, sur des poufs, Lise et Florian. La soirée se passait magistralement, quand Marion prit la parole. — Attendez, on vous a pas montré nos souvenirs de vacances de juin les gars ! Il y a quelques semaines, Marion accompagnée de son copain Vincent, Caire, Cédric et Benoît (absent ce soir là) étaient partis passer plusieurs jours dans une villa en Espagne. — On a des photos à vous montrer ! C’était super avec la piscine, le beau temps et tout le reste. Marion brancha son ordi à la télé et commença à faire défiler les photos. Beaucoup de ...
    délires, de plage, de grillades, de piscine... Tout le monde riait en regardant les photos. Après une vingtaine de photos défilées, Lise questionna Marion. — C’est quoi cette vidéo à la suite de tes photos ? — Ahahaha un délire un soir dans l’appart. — On peut voir ? — Je sais pas si vous l’avez mérité hihi. Bon heureusement qu’on a tous la vingtaine passée, sinon... — Sinon quoi ? Allez montre nous ! Tu en as trop dit ou pas assez ! Après ces mots, et bien aidée par l’alcool Marion ouvrit la vidéo avec le logiciel. On y découvrit justement Marion au côté de Claire dans le bain sans mousse. Claire assise contre moi, commençait à rosir des joues et se replia sur elle même. C’est la première fois que je vis mes deux amies dénudées depuis nos rencontres en classe de primaire. Le contraste entre les deux était assez fort. La caméra filmait les têtes des filles, ainsi que leurs poitrines. Marion était une jolie brune au teint mat, avec de jolis seins biens ronds et assez volumineux avec de larges auréoles brunes. Claire était quant-à-elle toute fine, avec des cheveux blonds et des yeux bleus. Et des seins quasiment absents. Comme si sa puberté s’était arrêtée à ses quatorze ans. Elle était plate, avec juste deux boutons minuscules : ses tétons roses. On voyait à peine la naissance de ces seins en forme de poire. Je savais qu’elle avait toujours complexé sur son manque de formes. Même si elle pouvait se mettre sans complexe en maillot de bain devant nous depuis le temps. A la vue de la ...
«1234»