1. Mon premier partenaire masculin


    datte: 31/10/2018, Catégories: Gay, Mature, Première fois, Auteur: Carpe-_-Diem,

    Comment j’ai rencontré mon premier partenaire masculin ?Cela c’est passé bien sur il y a déjà pas mal de temps, mais j’en ai toujours gardé un souvenir particulier et précis. Bien qu’ayant eu quelques expériences avec des partenaires féminines, j’avais constaté depuis le tout début de ma vie sexuelle que j’étais plus attiré et excité par les hommes et leurs sexes. Par contre, malgré cette attirance que je ressentais de plus en plus fort, je ne parvenais pas à faire le premier pas, me contentant de folles caresses devant des photos d’hommes nus ou en repensant à ceux que j’avais pu apercevoir dans les douches des salles de sport que je fréquentais. Je m’imaginais caressant ces corps magnifiques, pleins de force et de muscles, et prenant en bouche ces sexes superbement tendus et prêts à jouir pour mon plaisir.C’est dans cet état d’esprit que je rendis dans les Vosges, invité à un mariage dans la famille. Le hasard du repas et des discussions fit que j’entendis à plusieurs reprises parler d’un invité, Pierre, présenté comme « quelqu’un intéressé par les garçons » (on ne disait pas homo, encore moins homosexuel à l’époque !). Évidemment, je tendis l’oreille pour en savoir plus et je l’observai discrètement. J’appris qu’il avait la cinquantaine, qu’il était célibataire et qu’il « sortait » avec de jeunes garçons dans divers lieux dits de « débauche » (toujours le vocabulaire de l’époque !). dans les Vosges.Le repas avançant, ayant un peu bu et n’étant pas trop intéressé par le ...
    bal qui commençait, je sortis prendre l’air dans un petit chemin serpentant dans les bois de sapins environnants. J’étais entrain de pisser tranquillement contre un arbre quand Pierre, que je n’avais pas vu me suivre, m’aborda. Il me dit :« j’ai entendu tout à l’heure que tu venais de Paris ; tu es un beau jeune homme, tu dois faire plein de rencontres intéressantes. »Puis me questionnant toujours pendant que je terminais de pisser :« tu as une belle queue ; les filles doivent aimer beaucoup. »Sous le coup de la surprise et ne sachant pas trop quoi faire, je m’abstins de répondre et remis ma queue dans mon pantalon, un peu troublé par ses propos.Il poursuivit :« J’ai eu l’impression que tu me regardais curieusement pendant le repas ; tu peux me dire pourquoi ? »J’hésitai quelques secondes puis je lui dis :« j’ai entendu que tu aimais les garçons. Je voulais voir à quoi tu ressemblais, c’est tout ! »Il poursuivit, assez directement :« maintenant que tu m’as vu, que j’ai vu ta queue et que tu es toujours là, tu ne pourras pas nier que tu aimes aussi les hommes … »Bien que follement désireux d’aller plus loin et d’enfin assouvir mon fantasme, j’hésitai encore et répondis :« euh… je ne sais pas… »Il me prend alors la main et me dit :« si tu veux, viens avec moi ; il y a une grange juste à côté ; je vais te montrer quelque chose… »Je fais mine d’hésiter un peu puis je me laisse entraîner, le cœur battant, n’osant pas encore vraiment croire que je ne rêve pas.Une fois dans la grange, ...
«123»