1. Apprentissage avec papi (1)


    datte: 31/10/2018, Catégories: Inceste, Auteur: Sophinette,

    J’avais 18 ans tout juste. Formée et menstruée depuis mes 10 ans, un léger duvet châtain couvrait mon pubis. Des seins assez développés, pas très grande et avec de jolies formes. Je n’avais jamais eu de petit copain. Je n’avais aucune idée des choses du sexe à cette époque. Je vivais avec mon père, ma mère, mon frère et, très souvent, mon grand-père venait passer du temps chez nous. J’adorais qu’il soit là car il venait me chercher au lycée et je ne faisais donc plus les trajets en bus, je rentrais manger à la pause méridienne et cela m’enchantait. Une après-midi à la sortie des cours, mon grand-père me demande si je veux aller me balader avec lui plutôt que de prendre le gouter enfermés à la cuisine. C’est une chaude journée de mai, les températures sont anormalement hautes pour la saison et j’accepte avec plaisir sa proposition en jubilant d’échapper aux devoirs qui ne me tentaient guère à l’époque. Nous laissons donc la voiture garée sur le bas-côté, je garde mon gilet autour de la taille et nous voilà partis dans la campagne environnante en discutant de tout et de rien. La chaleur nous oblige à nous assoir rapidement à l’ombre d’un grand pin sur des grosses pierres posées au pied de l’arbre. Le soleil a tant chauffé et chauffe encore que les larges pierres plates maintenant à l’ombre sont encore brulantes. Je pose mon gilet pour protéger ma jupe à volant flashy et m’installe pour gouter. Un vent léger vient nous caresser le visage et les cheveux. C’est bon. Papi me donne ...
    un morceau de pain dans lequel il a mis de la confiture de fraise et une bonne couche de beurre en me recommandant de ne pas tout manger. Je ne comprends pas le sens de sa demande et me jette à pleines dents sur mon 4 heures. Papi me fait la conversation : — J’ai entendu que tu t’étais levée cette nuit pour aller faire pipi et ensuite j’ai entendu l’eau du bidet couler. Tu as un problème à ton minou ? - Oh non papi, j’ai fait pipi en effet et ensuite je me rince toujours pour éviter que le pipi reste sur ma minette. Je n’aime pas l’odeur. — L’odeur du pipi ou l’odeur de ta minette ? Je pouffais de rire : — L’odeur du pipi bien sûr, ma minette n’a pas d’odeur papi ! Il rit de bon cœur de ma remarque puis me tend un gobelet de sirop de grenadine remplit du thermos. - Ta minette n’a pas d’odeur alors ? comment le sais-tu ? tu la touches souvent ? — Non ! mais quand je me lave je n’ai jamais senti d’odeur particulière. Papi me regardait avec tendresse (il s’agit plutôt de mon interprétation de fillette car je sais maintenant qu’il s’agissait plutôt d’un regard de profond désir) - Tu as raison de bien te laver sinon ta minette pourrait te bruler et ça peut te faire mal. — Oh ! mais c’est arrivé l’autre fois. J’étais toute rouge et maman m’a dit de mettre de la crème pendant 2 ou 3 jours. - Ah oui ? où étais-tu rouge ? sur quelle partie. Sans aucune retenue, je soulève ma jupe sans trop d’effort car elle est déjà courte, j’écarte ma culotte de coton et lui montre mes lèvres en me ...
«1234»