1. J'avais xx and... 2


    datte: 31/10/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Gay, Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: lucfundum2,

    Marc et moi ne nous étions vu la semaine de façon normale, le weekend, j'avais passé beaucoup de temps avec ma copine du moment, avec qui je n'avais jamais passé le stade du petit baisé sur le coin de la bouche.Anne était mignonne mais très mince.Mercredi suivant, nous partons à vélo direction la vieille ferme, nous n'avons pas parlé de grand chose, mais nous avons tous les deux une idée derrière la tête.Nous faisons notre parcours habituel, qui est un tel détour qu'il reporte le moment de façon excitante.Nous arrivons à la ferme D. Elle est abandonnée depuis peu. C'est un superbe terrain de jeux. Mais sous le porche, nous voyons le BMX du gros Jean Pierre. Alors que Marc me demande ce que j'en pense, nous le voyons arriver. Il est tout poussiéreux, sa braguette ouverte, et tout rouge. Nous le taquinons comme d'habitude, voir un peu plus agressivement, sa présence nous ennuie. Sans le moindre caractère, il finit par nous expliquer qu'il a réussi à rentrer dans le grenier et qu'il est tombé sur plein de vieilles choses. C'est le plus grand et gros de nous trois, mais il est soumis et timide, voir un peu bête. En tous les cas très influencé par le comportement de sa mère. Nous pénétrons dans la maison et finissons dans le fameux grenier comme si c'était la découverte d'un temple secret. Nous l'explorons. Et après quelques minutes Marc remarque que les vieux vêtements on été retournés. Surtout ceux de femmes. Jean-Pierre est rouge comme jamais, et alors que je n'ai pas encore ...
    compris ce qui est en train de ce passer, Marc se plante devant Jean-Pierre et lui lache qu'il est certain qu'il les a essayé. Il me fait signe de surenchérir. Nous le provoquons pendant un petit moment, et là il se met à pleurer et nous explique qu'il a essayé les vêtements mais qu'il ne faut pas le dire. Dans la foulée il nous avoue que quand sa mère le puni elle l'oblige à porter une robe. Il n'en faut pas plus pour nous transformer en petites crapules imbues d'un pouvoir tout neuf. Sans réelle concertation, nous lui imposons la nudité complète. Nous le connaissons bien, il est dans notre école et vient aussi à la piscine avec nous. Nous tournons autour de lui, il bronzé comme un cycliste, sauf qu'en gros il est rose et blanc. Son pénis n'a sans doute jamais été aussi petit, on dirait une petite boule.Nous faisons les malins par rapport à son physique, il pleure un peu.Marc décide qu'il va s'habiller en femme pour nous.Nous retournons tous les vêtements, Jean-Pierre reste nu, figé, il attend son sort.Nous avons une paire de chaussures noires déformées, une paire de bas beiges très moches et qui ont déjà bien vécu. Nous avons également mis la main sur un soutien gorge d'une taille impressionnante et un tablier bleu à petits carreaux plein de tâches. Nous lui ordonnons de tout enfiler, il est ridicule, malgré sa masse rien ne se met correctement. Nous faisons le tour de la maison avec lui, à chaque bruit réel ou imaginaire, il se fige et pleure. Il implore notre pitié, mais ...
«12»