1. Domination par téléphone


    datte: 02/11/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Gay, Partouze, Auteur: cedex33,

    C'était un dimanche après midi vers 14h00, j'étais d'une humeur salope. pas baisé depuis 3 jours, les couilles pleines et des idées salaces me traversaient l'esprit.J'installe un god sur le coin de ma table, me branche en cam sur un site d'exhib et commence à jouer avec ma langue sur le gland en latex. Le nombre de connexions a vite monté et j'ai dépassé la dizaine de mateur. J'enfonçais de plus en plus le pieu au fond de ma gorge : cela ne fait jamais de mal de s’entraîner à faire des gorges profondes. En message privé, un mateur m'interpelle et me pose quelques questions : oui je suis une lope, j'aime me soumettre. Il m'ordonne de rester connecté sur le site mais me dirige sur skype. sa voix est chaude, j'ai envie de lui obéir. Ses questions sont directes comme j'aime.J'ai un jean, un polo rouge. Il me demande de reprendre le god en bouche : il veut m'entendre sucer - j'exagère les bruits de succions - il veut m'entendre gémir - je commence à couiner. je sens ma bite se raidir dans mon jean. je recule ma chaise. Je saisis le poppers. je dois prendre 2 sniffs par narine. je commence à me lâcher. j'enlève sous ses ordres mon polo et mon jean. Je suis en boxer jaune. Je bande. Je me caresse sur tout mon torse puis ma queue. Je dois sniffer à nouveau mais là, il veut bien entendre le sniff. Je quitte le sol, je me sens devenir qu'une salope en mal de bites. je sors ma queue. Il coupe.Frustré, j'enfile un jock, un jogging et je décide d'aller dans un bois proche de la ville, ...
    propice aux rencontres. Il me fallait des vrais bites, bien odorantes et baveuses.Arrivé sur les lieux, je sniffe, descend et m'enfonce dans les bois. Il ne faut pas longtemps pour croiser le regard d'un mec. je souris, il me sourit : le contact est pris. Sur ce, mon tel sonne - enfin skype. Mon lâcheur est au bout - je lui explique le contexte : il est ok pour reprendre notre séance, mais cette fois-ci avec de la vrai queue, pas du plastique. Je mets un casque et me voilà face à ce gars croisé sur le chemin , plutôt bien gaulé d'ailleurs, un écouteur dans une oreille pour écouter les ordres de mon dominateur.Je me mets à genoux et commence à soupeser les couilles, tire un peu dessus. Je prends ensuite sa bite en main et commence à doucement le branler. J'approche ma bouche et donne des coups de langues sur son frein, puis entrouvre mes lèvres et avale doucement son gland. J'entend dans le casque "gémis" et "prend son pieu entièrement en bouche. Je veux voir sa queue aller et venir dans ta gorge". Obéissant, je prends mon souffle et ouvrant grand ma bouche, tirant ma langue au maximum, je m'enfonce. Sa bite fait au moins 18 cm ce qui me donnerai envie de vomir si je n'étais pas habitué à l'exercice. Je monte et descend.Mon partenaire est aux anges et je sens ses mains sur la tête, avec une furieuse envie d'imprimer le mouvement pour l'accélérer. ne voulant pas déjà avaler ses jets de sperme, je ralentis. Mon maître m'ordonne de me relever et de trouver une seconde queue à sucer. ...
«123»