1. Ma première fois... Un vieux et son chien (3)


    datte: 02/11/2018, Catégories: Gay, Auteur: Mentalist,

    Mais alors que je tentais de reprendre mes esprits, et me rhabiller, le vieux monsieur se plaça derrière moi. Je pensais simplement, qu’il avait envie de reluquer mon cul, une dernière fois, je ne faisais pas cas. J’étais quand même assez gêné de ce qui venait de se passer ce soir, je n’arrivais pas, à faire abstraction, que finalement je ne connaissais pas du tout cet homme, et qu’il était tout de même, un parfait inconnu. Je me suis penché en avant pour relever mon jeans, non sans tourner ma tête dans tout les sens afin de m’assurer qu’il n’y avait personne, quand j’ai senti quelque chose qui glissait doucement entre mes fesses. J’ai tourné la tête rapidement et j’ai vu que le vieux glissait son majeur de bas en haut entre mes fesses. Il ne bandait plus, sa queue pendait tristement, mais il me touchait quand même. J’avoue que j’étais un peu surpris. Je m’étais redressé pour ne pas tenter le diable, laissant mon pantalon traîner au sol. — T’as un beau p’tit cul tu sais.. J’ai préféré ne pas répondre, Il était tard et à présent il fallait que je rentre. Il me contourna et vint se placer face à moi cette fois. Il me reluquait, puis il prit mes couilles entre ses mains pendant quelques secondes, comme pour les soupeser. J’ai cru qu’il allait enfin s’arrêter et que je pourrai enfin me rhabiller. Il entreprit alors de prendre ma queue avec le bout de ses doigts et il caressa ainsi mon gland, pendant une petite minute. Je dois avouer que les doigts doux et fins du vieillard, ne ...
    me laissaient pas indifférent, mais... - Attends, retourne-toi doucement et ne bouge pas. — Comment ça ? lui dis-je.. Mets-toi à genoux par terre et appuie toi sur le banc. Je ne sais pas pourquoi je l’ai écouté, ni pourquoi je me suis exécuté. Le chien s’est immédiatement remis à me bouffer le cul. J’avais beau me dire que ce n’était pas possible, mais j’étais bel et bien en train de me faire brouter le trou encore par ce chien et le pire c’est que ça me plaisait. Au bout de quelques minutes, le vieil homme tapota sur mes fesses et le toutou de me grimper immédiatement dessus. — Non je ne veux pas ça ! — Tais-toi petite Salope et laisse-toi faire ! Pourquoi avais-je cette sensation d’être soumis, j’obéissais sans rien dire, sans doute l’excitation qui me dévorait une fois de plus. En tout cas, je dois avouer, que sentir la queue de cet animal, qui essayait d’entrer en moi et ainsi forcer le passage entre mes fesses, me ramenait à ma première expérience avec prince, le chien de mes amies. Était-ce un vieux fantasme enfoui ? Je ne saurai jamais l’expliquer, mais toujours est-il qu’à ce moment-là, j’ai machinalement entrouvert doucement mes cuisses ; et avec mes mains, écarté mes fesses. Le chien qui a immédiatement profité de l’occasion, cherchait désespérément, l’entrée de mon orifice. Je sentais que mon anus suintait déjà de plaisir, sa queue tapait de partout, sur mes fesses, sur mes couilles, il essayait de s’introduire en moi, je voyais bien qu’il était désespéré à l’idée ...
«123»