1. Comment je suis devenu la lope de Maitresse Alex


    datte: 04/11/2018, Catégories: Première fois, Tabou, Transexuels, Auteur: paulo110,

    Je me fais appeler Paulo, je suis une petite lopette, j’aime être humilié par les hommes et les travestis. J’aime aussi beaucoup exhiber ma femme en photo et que vous laissiez des commentaires sur celles-ci.Il y a quelque temps j’ai répondu àune annonce de Maitresse Alex (pseudo alexvicious sur xhamster :http://xhamster.com/users/alexvicious ). Je lui ai envoyé des photos de ma femme, elle m’a proposé de me rencontrer une heure, car elle avait un peu de temps.Lorsque je suis arrivé, elle était en tenue très sexy. Elle m’a fait me mettre nu puis à genoux devant elle, j’ai dû baiser ses pieds nylonés en hauts talons. Elle m’a obligé à me mettre à plat ventre pour avoir le droit de lécher ses pieds. Elle m’a posé beaucoup de questions sur ma femme et moi, je lui ai montré des photos, lui ai donné des détails.Elle s’est ensuite assise dans un fauteuil, m’a fait embrasser sa culotte, puis elle a sorti sa queue. Elle m’a dit de venir goûter, alors j’ai glissé ma langue sur son prépuce, puis elle m’a ordonné de la sucer doucement.Ci dessus, ma dominatrice : Maîtresse ALEXElle jouait avec sa belle queue dans ma bouche, elle me maintenait la tête pour m’obliger à rentrer tout ce que je pouvais dans ma bouche, mais j’avais du mal à faire rentrer toute sa tige. Elle me maintenait la tête entre ses cuisses en me faisant sortir ma langue, et elle venait jouer avec son gland sur ma langue en se moquant de la petite lope que je suis.Elle était calme et posée, mais vicieuse, je ne ...
    résistais à rien, car cela m’excitait d’être le jouet d’un travesti comme elle.Elle s’est ensuite levée, puis penchée sur un meuble, elle a écarté sa culotte fendue, s’est caressée un peu le petit trou en me disant de regarder, puis elle m’a dit « Maintenant lèche ma salope ! ».Je n’ai pas osé dire non, j’ai commencé à goûter. « Mieux que ça petite lope ! » J’ai alors bien léché, c’était doux, ça ressemble à une petite chatte en plus serrée.Elle m’a ensuite fait m’allonger par terre sur le dos, puis elle est venue au dessus de moi, a à nouveau écarté sa culotte. Elle m’a fait ouvrir la bouche et tirer ma langue, puis elle est venue frotter son petit trou. Elle me tenait par la queue, jouait avec en se frottant comme une vicieuse. Je voyais bien que ma langue lui faisait de l’effet.De temps en temps, elle me mettait sa queue dans la bouche, puis venait à nouveau se faire lécher, je n’avais rien à dire, juste a accepter ses caprices vicieux.L’heure tournait, comme j’avais été sage, elle m’a autorisé à venir branler ma queue de lope sur ses pieds. J’étais tellement excité que j’ai éjaculé assez vite comme une vraie lopette. C’était très excitant de venir me branler aux pieds de ma maîtresse, j’ai giclé sur ses bas et ses escarpins. J’ai mis du jus partout.Depuis nous avons beaucoup parlé et échangé elle et moi, je lui ai donné beaucoup d’informations personnelles (comme les photos de carte d’identité de ma femme et moi). Elle sait ou j’habite, connaît mon numéro de téléphone fixe à la ...
«12»