1. Luce, bourgeoise adultérine malgré elle (3)


    datte: 04/11/2018, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: Reveevasion,

    Les malheurs n'avaient pas tué son charme mais l'avait endurci Résumé des épisodes précédents Luce Saint-Sauveur, devenue bourgeoise provinciale au prix d'un mariage aux conditions plus que suspectes, se voit entraînée dans une consultation gynécologique inédite qu'elle aborde avec terreur pour en sortir bouleversée par la résurgence d'un plaisir refoulé pendant une quinzaine d'années. En sortant de chez le médecin, elle se remémore les conditions qui l'ont amenées à se donner, en 1944, à Paul Desmond, espion de la résistance dans la police d'occupation, qui lui a révélé, au péril de sa vie, les conditions dans lesquelles son mari l'avait cruellement trahie. 3- La victime devient l'actrice de son destin Quinze ans après l'incarcération inique de Pierre Desmond, Luce reçut enfin un courrier de l'homme pour qui elle éprouvait une reconnaissance et un amour absolus. Il lui annonçait qu'il avait bénéficié d'une grâce présidentielle sans espoir d'obtenir une réhabilitation pourtant légitime, compte-tenu de l'impossibilité d'une telle démarche tant que les responsables de son arrestation pendant l'épuration disposeraient d'appuis aussi puissants. Parmi ces derniers, Pierre désignait bien sûr le mari de Luce, Henri Saint-Sauveur. Les preuves que Desmond avait réunies pour signaler sa trahison ne pouvaient être utilisées sans éclabousser son épouse et sa famille politique cart tout aurait étouffé par le pouvoir. Le plus douloureux pour ce résistant de l'ombre était que les ...
    responsables les plus odieux de son arrestation furent ses propres camarades qui, protégés ou planqués à l'étranger pendant l'occupation, sans pouvoir se réclamer de faits glorieux, bénéficièrent à la libération des postes importants qu'ils leur auraient été difficile de revendiquer si certains véritables héros de la résistance n'avaient pas été mystérieusement éliminés ou diffamés injustement. Paul appartenait hélas à cette catégorie. Il lui fit part ensuite d'une nouvelle qui lui déchira le coeur et fit disparaître en elle toutes les espérances qu'elle avait fondé sur son retour possible. Les quinze années de captivité l'avaient épuisé et transformé en un moribond rongé par une tuberculose qui ne lui donnait plus que quelques jours à vivre. Il ne souhait pas qu'elle le voit dans cet état mais voulait lui faire promettre de devenir son exécutrice testamentaire spirituelle. Il entendait par là que madame Saint-Sauveur ne pouvant utiliser les voies juridiques sans danger pour le venger de son infortune, il lui proposait d'utiliser sa subtile intelligence et son grand pouvoir de séduction pour arriver à ses fins. Il termina sa missive par cette supplique prophétique : les malheurs ne tueront pas votre charme mais l'endurciront ! Luce comprit parfaitement où son amant éternel d'un jour voulait en venir et estima que cette mission était pour elle une rédemption, une véritable et définitive raison de vivre. Elle décida de suivre à la lettre ce qu'elle avait su lire entre les lignes. Elle ...
«1234»