1. Une chance de cocu 11


    datte: 05/11/2018, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: Accent,

    Pour choisir un bon vin il faut goûter différentes bouteilles. Qui ne l'a pas fait ? Pour choisir entre deux hommes comment une femme pourrait-elle ne pas les essayer l'un après l'autre? Violette me connaît depuis que je couche dans son lit. Je suis plus qu'essayé et fort apprécié d'ailleurs. Cependant mes écarts sur route sur la couchette de ma cabine, avec des créatures charmantes, ramassées çà et là comme autostoppeuses m'ont fait comprendre que la monogamie ne me convient plus. Elodie, ma femme, jouissant sous Boubou a cassé en moi le ressort de l'amour. J'ai une grosse dette envers Violette. Cette formidable hôtesse m' apermis de revivre. Le respect et la reconnaissance que je lui dois exigent que je la place entre de meilleures mains que les miennes. Elle mérite mieux que moi. Sans lui parler de mes conquêtes passagères j'ai suggéré qu'elle assurerait mieux son avenir avec un homme de son âge.Elle s'entend bien avec Charles; ils formeraient un couple mieux assorti. Mais comment préfèrerait-elle Charles sans y avoir goûté? J'entends par là, sans faire l'amour avec lui. Le problème est de l'y amener. Charles a compris mes arguments et il veut bien tenter de convaincre cette Violette un peu trop prisonnière du bien être trouvé avec moi. Seule une ruse peut la conduire à connaître bibliquement cet autre homme qu'elle dit agréable, estimable, bon danseur, de compagnie plaisante. Oui, seule la ruse arrivera à lui faire reconnaître que Charles peut être un bon amant et un mari ...
    éventuellement. La ruse consistera à installer en Violette, à ma place, un Charles décidé à conquérir la femme. Elle ne le verra pas arriver, elle m'attendra et recevra mon ami. Il la ravira par une démonstration amoureuse forte et passionnée et le ravissement les unira. Je gagnerai une liberté et particulièrement le sentiment d'avoir payé ma dette en partie. - Ne pleure pas. Tu me fends le cœur. Accepte ce bandeau, au moins pour commencer notre nuit d'amour. La cécité développe les autres sens. Pour nos adieux, je souhaite que tu m’aimes avec ton odorat, ton ouïe, ton toucher, ton goût aussi. Tes yeux me connaissent. Viens dans notre chambre...Voilà, allonge-toi sur ton lit. Excuse-moi, je dois faire un peu de toilette et me laver les dents. Je vais, fais couler la douche, asperge Charles de mon eau de toilette. Je le prends par la main et le conduis au pied du lit. Il sait que je dois rester tout près pour répondre aux questions de Violette, pour lui dire un tas de choses. C'est un peu gênant, c'est la solution que nous avons imaginée.Charles agira, mais devra me laisser la parole. Il s’allonge à côté de Violette et pose une main sur la nuisette au niveau du nombril. Je parle, je dis à Violette que je la trouve magnifique et j’annonce que je veux la voir nue. Sa bouche esquisse un grand sourire de satisfaction. Charles entreprend le déshabillage. Elle se soulève, le soutien-gorge dégage la poitrine pleine et Charles la couvre de bisous rapides, titille les tétons. Violette ...
«1234...»