1. Mon voisin de bureau m'obsède... 2


    datte: 05/11/2018, Catégories: Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: Mystima,

    “Avoir le corps en feu”, maintenant je comprends vraiment le sens de cette expression. Ce matin, avant de rentrer au bureau, je l’aperçois à travers la porte, accoudé au meuble à côté de la machine à café. Mon corps s’embrase en croisant son regard, avec ce petit sourire malicieux dans les yeux. J’enlève mon trench, et je sais qu’il est en train de m’observer, je n’ai pas besoin de regarder dans sa direction pour le savoir. Mon corps réagit instantanément à ses regards, comme s’il prenait possession de lui.Je commence à faire le tour pour dire bonjour, et je le vois me scanner de haut en bas, et ce regard m’a juste littéralement mis le corps en feu. Je m’approche de lui et voilà que je lutte pour ne pas tomber dans ses bras, dévorer ses lèvres parfaites, tandis qu’il prenait son temps pour me faire la bise, trois secondes qui étaient éternelles tellement je devais lutter contre cette envie de lui à cet instant, à cet endroit.Il agit sur moi comme un aimant, je ne peux m’empêcher de m’approcher de lui, même si je sais que cela va me mettre dans un tel état d’excitation que je serais trempée sur le champ.Je l’imagine me prenant contre ce meuble, venir par derrière, relever ma robe en passant ses main entre mes cuisses. Une main sur mes seins, me pinçant les tétons, avec sa langue qui parcourt ma nuque. Il tire sur mon collant d’un coup sec qui le déchire, passe sa main sur mon string déjà tout trempé, se fraye un chemin vers ma chatte, et y insère un doigt, deux, et finalement ...
    trois. Trois doigts, c’est la largeur de son sexe ! Oh mon Dieu, il se met à genoux derrière moi, mes fesses se cambrent machinalement pour lui offrir l’accès à mon sexe humide. Sa langue vient le parcourir doucement, en remontant à mon clito, déjà tout gonflé, il s’y arrête une seconde, avant de l’aspirer et le titiller avec le bout de sa langue. Je n’ai plus de voix, dans ce qui semble être un gémissement, j’essaie de lui dire que c’est bon ce qu’il me fait. Mes jambes tremblent de plaisir, il me pousse encore contre le meuble et me tiens par les fesses en les soulevant encore. Je veux qu’il me baise, je veux sentir sa queue transpercer ma chatte, je veux le lui demander mais je n’arrive pas à l’arrêter dans ce qu’il fait avec sa langue combinée à ses doigts. Je ne vais pas pouvoir tenir longtemps, son doigt vient de passer entre mes fesses, il sait qu’il va m’achever comme ça ! Je résiste, je ne veux pas jouir tout de suite, je veux sa queue en moi avant ! Il sent que je n’ai pas encore dit mon dernier moi, et ça l’excite encore plus, il accentue ses mouvements, avant d’arrêter net. Il se relève et défait son pantalon en vitesse avant de venir planter son sexe entre mes fesses, pour le faire descendre jusqu’à ma chatte en feu. Et dans un coup rageur, il me foudroie le corps, avec un râle qui m’excite encore plus. Ses mains viennent s’emmêler à mes cheveux, les soulèvent et je sens ses lèvres qui me caressent doucement, j’ai envie de me retourner pour l’embrasser mais j’en ...
«12»