1. L passe à l'acte


    datte: 06/11/2018, Catégories: Première fois, Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: Yonilingam,

    … Trois jours se sont écoulés depuis la rencontre au cinéma… Trois petits jours, avant que L demande l'aval pour une rencontre seule, la première dans cette configuration, à son mâle alpha. La réponse positive fuse.La rencontre se déroulera le vendredi qui vient. 3 jours de tensions sexuelles, de frustration entretien par 2 hommes complices. 3 jours où les sms alimentent le feu, mettent sur des charbons ardents." Te rends-tu compte que ma petite culotte est très humide depuis cet après-midi ?!" m'assène-t-elle, avec j'imagine une moue boudeuse et espiègle.J'en suis fort aise et je me réjouis que la douche n'ait pas plus éteint le feu qui la consume que son homme qui la maintient en haleine.Elle n'en peut plus. "Je crève d'envie de baiser encore plus maintenant ! D'ici vendredi, cela risque d'être…" Elle n'est plus en capacité de finir ses phrase, avant d'avouer " encore plus envie donc forcément plus salope".Les heures passent, les nuits agitées se succèdent. Son imagination carbure aux scenarii les plus variés. Elle riposte, contre-attaque avec des photos pour sentir que le trouble est partagé. Elle le sait intuitivement, du jeu elle est la maîtresse, celle qui détient tous les atouts.Lorsque, par mégarde, elle m'avoue qu'elle a un spasme à chaque qu'elle entend son téléphone biper, je ne me prive pas pour en abuser et transformer l'objet de communication en "Déclic" de Manara revisité. La délectation est totale lorsque je la sais au travail vêtue d'un jean qu'elle ...
    concède lui "mouler bien la chatte". Elle craint d'être percée à jour, que ce soit par les puissantes phéromones qu'elle exhale ou l'apparition d'une auréole qui trahirait son excitation.Vendredi-Tic tac tic tac, H-10. J'aime la provoquer avec malice.Sa réponse fuse. - Tu sais, là, je ne porte pas de culotte. J'en ai marre de les tremper, alors je laisse couler. Par contre, ce soir j'en porterai une pour la donner à mon amoureux lorsque je rentrerai afin qu'il se rende compte à quel point tu m'as fait mouiller.Je lui envoie dans la foulée le plan d'accès au lieu de la rencontre et les consignes à suivre. Le stress augmente : " j'ai un sens de l'orientation très très nul."Elle est prête. Je l'attends avec impatience, tout en surveillant que les locaux se vident.Un léger contre-temps la retarde. La tension augmente. Elle ne peut savoir que le stress de la rencontre est partagé. Cette "première fois" doit d'être une réussite.L'instant tant attendu : "si je me suis pas trompée, je suis arrivée."Elle est effectivement très proche mais… à l'opposée de ce qui est préconisé sur le plan. Un rapide guidage vocal l'amène à moi.Je sens dans sa voix la tension, le speed de l'adrénaline.Elle ne peut me voir de l'extérieur, contrairement moi qui l'observe discrètement par ma fenêtre derrière les volets ajourés.Quelle classe ! C'est une femme racée, élégante et sexy qui suit mes consignes pour me rejoindre.Lorsqu'elle passe proche d'un jeune couple, l'homme ne peut s'empêcher, à l'insu de sa ...
«12»