1. Un mari candauliste offre sa femme à 2 Etalons Bla


    datte: 06/11/2018, Catégories: Hardcore, Sexe interracial, Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: hondo1906,

    Rédigé par Françoise SeylacMonsieur aime regarder sa femme se faire prendre par d'autres hommes ; c'est là son fantasme. Ce spectacle bandant lui procure un véritable plaisir qui l'enchante tel un opéra fantastique. Ainsi, avec tous ses sens en éveil, il voit toute la puissance sexuelle de sa femme, s'exprimer. Les hommes peuvent librement baiser Madame, sans retenue. Elle est à eux ; il leur offre. Quant à lui, il s'interdit de se branler. Il aime sentir sa queue dure et parfois douloureuse d'être prisonnière dans son pantalon. Cette fois-ci, il a sélectionné pour Madame, deux beaux Black. Tous deux sont fort bien bâtis, et chacun pourvu d'une queue imposante. Avec ce bel outil, il vont bien pouvoir s'occuper de Madame. Les présentations faites, Madame admire avec appétit ces deux beaux hommes de couleur, qui ont pour mission : de prendre leur pied à la baiser pleinement devant son mari. En un tour de main, tout le monde se retrouve devêtu ; sauf le mari. La femme est en tenue sexy : guêpière en satin noir et dentelles, et jarretière de bas résilles. Elle porte un bijou anal. C'est son mari qui lui a placé pour bien préparer son cul à la sodomie ; car évidemment, elle devra bien prendre ces deux belles queues par le petit trou. Les deux étalons black, attaquent direct. L'un flanque sa grosse bite dans la bouche de Madame, et l'autre, par derrière, branle activement sa chatte afin de la préparer à la pénétration. Le mari, en observant la scène, bande déjà sérieusement. Pour ...
    la petite bouche de Madame, la queue est bien grosse à avaler. Cela ne fait rien. L'Etalon lui enfonce sans ménagement sa queue dans le gosier, en lui maintenant la tête. Tandis que l'autre, comme pour en rajouter, lui administre de bonnes claques sur le cul. Madame, prise en sandwich sous le feu de ces deux étalons fougueux, emet des grognements étouffés. Cela réjouit Monsieur. Alors, celui de derrière, se décide à enfourner Madame, pendant que celui de devant lime âprement sa bouche. Le spéctacle est saisissant. Elle en prend plein à l'arrière, et plein à l'avant ; de ses yeux coulent de grosses larmes qui ravagent son maquillage, et de sa bouche s'échappe de la bave. Monsieur n'en perd pas une miette. Il sent sa queue serrée dans son pantalon et cela lui fait bien mal ; mais c'est si bon ! Sous les coups de butoir, Madame émet des sons etouffés qui réjouissent son mari. Lorsque la queue se dégage enfin de sa bouche, elle se met à crier à gorge déployée. Les coups de reins puissants de l'arrière, la propulse au septième ciel. Il est temps de changer. Celui de l'arrière passe à l'avant et celui de l'avant à l'arrière. Après s'être bien fait sucé, il apprécie l'onctuosité de cette chatte chaude et bien mouillée. L'autre découvre une bouche petite pour sa queue, mais très accueillante. Le mari se réjouit de voir cette bite énorme face au visage de sa femme. Madame est aux anges et est déjà bien comblée. Elle sent à chaque coup de reins, le pubis de l'homme heurter son bijou ...
«1234»