1. LA DUCHESSE DE L’AUTOROUTE. (12x14)


    datte: 06/11/2018, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: CHRIS71,

    Ma vie se précipite, après avoir été arrêté sur l’autoroute je découvre qu’un avis de recherche dans l’intérêt des familles avait été lancé par l’intermédiaire de mon fils revenu de Hong Kong vers Barcelone avec sa femme Carmen, mon petit-fils Antonio et ma future petite fille Lisa. Je suis dans un fauteuil à deux pas du péage que j’ai franchi pour la première fois suivant la proposition de Cosette la femme qui tenait le café où je me suis réfugié le premier matin après une nuit horrible et où j’ai rencontré Fantine sa sœur Jumelle sur l’air de B.V.P, pardon, Beaune vers Paris. J’ai vendu mon corps pour survivre mais j’y ai gagné des amitiés sincères comme celle de Juju, pardons Juliette ayant mis à notre disposition un camping-car pour que nous ayons plus chaud l’automne étant là. J’oublie les chauffeurs routiers qui me baisent en me payant mais qui ont toujours été prévenant avec moi, bien sûr ils y en avaient quelques-uns plus violents que d’autres mais j’ai fini par aimer un peu de rudesse dans nos rapports alors que j’ignorais tout étant marié. J’ai appris à sucer des bites en avalant souvent leur sperme et aussi mon anus qui a appris à se faire sodomiser. • Maman, je suis venu chez vous directement mais j’ai trouvé porte close, je me suis rendu en t’attendant à l’étude de ton notaire mais sa secrétaire m’a dit que j’aurais pu le croiser en entrant car il venait de partir chez lui. Je l’informais que j’étais ici pour un court passage ayant des obligations en Espagne. ...
    Elle m’a dit qu’il venait d’acquérir un nouveau bien et qu’il était rentré pour l’aménager, elle m’a proposé de le joindre en me donnant sa nouvelle adresse et son numéro de portable si des fois il pouvait me recevoir. Surprise, surprise l’adresse était la vôtre que je venais de quitter, je me suis bien gardé d’appeler et je suis retourné avec Antonio chez vous, quand il a ouvert et que je me suis présenté il a juste entrebâillé la porte semblant gêné. Je l’ai laissé parler et il m’a expliqué qu’il avait acquis votre appartement suite à une dette de jeu de mon père, rien de correspondant avec ce que lui m’avait dit car dans son explication la dette était du notaire envers lui. Je lui ai demandé où tu étais, encore plus confus il m’a dit t’avoir aidé à mettre des affaires personnelles dans la voiture qu’il avait pu te racheter perdant même un peu d’argent dans l’affaire en vendant votre grosse voiture. Il a poussé le bouchon jusqu’à me dire qu’il t’avait aussi donné de l'argent sur ses derniers personnels alors qu’après les ventes qu’il avait effectuées pour couvrir la dette rien ne restait et a fini par me dire qu’il t’avait vu partir à son volant. Je l’ai remercié pour t’avoir aidé afin qu’il ait l’impression de m’avoir dupé et je suis allé au commissariat où le policier que nous venons de quitter m’a reçu. Il a été très intéressé par mon histoire, j’ai su par la suite que quelques jours plus tôt une vieille dame était venue lui dire qu’elle avait l’impression que son notaire ...
«1234»