1. Le Club des nymphes (Remake Sci-Fic) (1)


    datte: 06/11/2018, Catégories: Hétéro, Auteur: darkknightof974,

    (AVERTISSEMENT : Cette histoire est un remake sci-fic du Club des nymphes une histoire de Nkari) CHAPITRE 1 (ÉLODIE) : UNE RENCONTRE BOULEVERSANTE Voilà, une nouvelle étape de ma vie va démarrer dans une nouvelle école. Je suis Élodie Dejoel de la famille Dejoel, notre entreprise familiale est l’une des plus puissantes et des plus influentes du monde. Cela fait des années qu’elle se transmet de génération en génération et ce sera à moi de la prendre quand j’aurai finis mes études. Aujourd’hui je viens de m’installer dans mon appartement on ne l’a pas meublé avec de l’immobilier de luxe je ne suis là que pour trois ans. On a appris que si je voulais l’appartement je devrais le partager avec un ou une colocataire qui avait déjà réservé. Je n’étais pas vraiment contre, au moins j’aurais une personne avec qui parler. Personnellement j’espère qu’il s’agit d’un mec. Ce qu’il faut savoir sur moi c’est que je suis sexy, j’attire les mecs et que j’adore ça. Au lycée je changeais de gars au moins chaque semaine et à chaque je profitais au max de sa queue. Espérons que, si c’est un colocataire, ce soit un mec bien membré. Aujourd’hui c’est le jour J. Il va arriver d’une minute à l’autre. Je porte une mini-jupe noire avec une culotte en dentelle blanche et un décolleté révélateur. On sonne à la porte. J’ouvre et me voilà sidéré. Là, juste devant moi se trouve l’homme le plus beau que je n’ai jamais vue. Il a le teint pâle, il est assez grand (plus que moi) mince mais a une silhouette ...
    musculeuse, des cheveux noirs jais rebelle et de magnifiques yeux verts envoûtant. Je reste figé pendant un moment tout comme lui. Il a fait les yeux ronds dès qu’il m’a vu. Au bout d’un moment nous reprenons nos esprits. — Bonjour. Je m’appelle Élodie, lui dis-je pour me présenter. — Et moi Ken, dit-il dubitatif. En regardant plus attentivement son visage je me rends compte de quelque chose. — On ne se serait pas déjà rencontré par hasard ? — Non. Jamais. Je vois sa valise derrière lui et l’invite à entrer. Il est beau gosse mais il a l’air timide aussi. Ça c’est un peu embêtant mais si j’arrive à le décoincer on sera souvent dans le même lit. À mon grand plaisir ! Quelques heures plus tard il est installé à son tour et j’en profite pour lancer la conversation. Je n’hésite pas à lui dire mon nom de famille qui fait effet comme d’habitude, j’en profite pour mettre en valeur mes formes si il veut me baiser pour mon argent ce n’est pas un problème. Du fric on a que ça et puis tant qu’il me baise. J’apprends qu’il n’a pas de petite amie. Il vient lui aussi de la haute société mais n’est pas suivi par les médias. Le soir venu il décide d’aller prendre une douche. Je regarde un feuilleton télé sans importance et je remarque que la porte est légèrement entrouverte. Je m’approche discrètement de la porte et jette un coup d’œil. Il a malheureusement fini sa douche, mais il s’essuie. Je mate le corps de mon colocataire en me régalant l’œil. Il a de beaux abdos, des pectoraux assez ...
«123»