1. Julie - Une nouvelle vie (3)


    datte: 06/11/2018, Catégories: Partouze, Auteur: Silveradd,

    Ça y est, le moment tant attendu est enfin arrivé, non sans mal ! En effet, après une action digne du site qu’elle a visité ce matin, Julie a tout de même réussi l’exploit d’avaler le sperme de cinq gars différents dans une seule et même série. Mais un petit incident de parcours l’a contrainte à se changer pour une tenue encore plus provoquante. Encore toute transpirante de ses échauffourées et du stress d’être en retard, Julie retire sa petite veste avant de pousser la porte du PMU, et c’est donc littéralement à moitié à poil que notre jeune héroïne se présente à Marco. -Eh bien ! Eh bien ! Tu dois être notre petite Julie. Un immense antillais accoudé au bar l’accueil avec son petit accent. -Oui c’est ça Monsieur Marco. Je viens de la part d’Hector pour la visite de l’appartement. -Bon au moins, à défaut d’autre chose, on ne peut pas te reprocher d’être en retard. Une dizaine de clients dans le bar, et un jeune freluquet derrière le comptoir, le regard éberlué, reluquent la jeune bombasse qui vient de faire son apparition à l’entrée de l’établissement. Le géant d’1m95 facile, et d’un bon 120-130kg se déplace pour accueillir chaleureusement la jeune eurasienne. Lorsqu’il s’approche d’elle le contraste de gabarit est flagrant. Même perchée sur ses talons, Julie lui arrive à peine au niveau des pectoraux. C’est tout de même un sacré bébé qui s’approche d’elle, son immense main tendue en signe de bienvenue. Le quinquagénaire aux bras énormes, sa grosse bedaine débordant de ...
    son jean sous son marcel gris et tâché par le temps, l’accueil avec son plus beau sourire. Julie lui tend à son tour la main, qu’il attrape d’une poigne douce mais ferme. -Bon on va quand même se faire la bise, non ? Les amis d’Hector sont aussi les miens. Il pose sa grosse main sur la taille de Julie le pouce en l’air effleurant comme par hasard la base de son sein droit. Il lui claque une grosse bise sur la joue. Hector avait raison, il a l’air d’aimer les belles poules. -Tu as dû avoir bien chaud durant le trajet, non ? Zut ! Il a peut-être senti les relents de sueur et de sperme qu’elle devait encore dégager. Il va falloir la jouer fine sur ce coup-là. -Oui en effet, et il y avait pas mal de monde, du coup les odeurs se mélangent vite. Elle espère que son bobard va fonctionner ! -Hahahahaha, oui c’est vrai ça. Je te le concède ! Ouf, ça a l’air d’avoir pris. -Est-ce qu’on peut te servir avoir à boire avant de commencer ? Sans attendre de réponse, il commande une pression bien fraiche pour lui et un panaché pour Julie, en direction du jeune freluquet qu’elle devinait être Noé. Puis, il la conduit au comptoir pour discuter de l’appartement. Il la fait donc le précéder en direction du bar. Mais, à peine le seuil de la porte franchi, Julie reçoit l’air froid de la clim, surplombant l’entrée, directement sur le dos. Le choc thermique lui provoque une chair de poule immédiate sur tout le corps, et ses tétons, toujours sensibles à causes des derniers attouchements de Michel, ...
«1234...8»