1. Le chef de ma copine (suite)


    datte: 07/11/2018, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: Trixie,

    Alfred, tu sais... Lorsque j'ai divorcé, j'avais déjà dans l'idée d'écrire mes expériences amoureuses. Aussi, j'avais demandé à Marion si elle ne voulait pas coucher sur le papier la première fois ou elle avait fait l'amour avec son chef. Elle a accepté. Veux-tu que je te lise son récit ? Il consentit avec enthousiasme ! Je commençais ma lecture : Lorsque, couchée sur la table dans le vestiaire, j'avais les mains attachées, bras tendus au dessus de ma tête, mon imagination était décuplée. Mikael avait trouvé mon point faible, il savait que je fantasmais facilement. Il me disait par exemple d'écarter les jambes, pour bien montrer ma vulve au chef qui regardait par le trou de serrure... Après, tout en s'amusant avec mon corps et en me besognant, il me racontait des histoires salaces. Il arrivait à me persuader que je désirais vraiment me faire prendre par mon chef. Au bord de l'extase, je finissais par croire que c'était vraiment lui qui était en moi et me caressait le corps ! Et je dois t'avouer que je jouissais plus fort... Après l'extase, je houspillais Mikael en lui disant de cesser de me raconter des trucs comme ça... Car c'était lui et personne d'autre qui me faisait l'amour. Et cela le faisait franchement rigoler. La fois suivante il remettait ça de plus belle, et je plongeais à nouveau... « Je sais, me disait-il qu'il veut te baiser... Et cela t'excite... Alors si tu veux excite le à ton tour, déjà que sans le vouloir tu le fait grimper au plafond... alors si tu y ...
    mets du tien... !! - Tu... Tu crois que je peux... Tu n'es pas jaloux, tu ne vas pas ne traiter de petite Salope ? - Je te l'ai déjà dit, tu ne me dois rien, tu fais ce que bon te semble... Je respecte tes désirs, si de faire l'amour avec lui comble un de tes fantasmes alors fait le ! » Je ne savais plus que penser, ni que faire. Mais bien malgré moi, la situation se débloqua ! Mon chef m'appela dans son bureau, il donna un tour de clef. « Marion, je veux te montrer quelque chose... - Aie, aie, aie pensais-je le tutoiement est revenu ! - Regarde tout d'abord... » Il tenait un petit objet noir dans la paume de sa main. « Tu vois cette petite webcam, elle ne mesure que 7 cm sur 4 cm, elle a une autonomie de 2 heures... ce qui est largement suffisant pour filmer entre 13 heures et 13 heures 30... et bien cachée sous une palette personne ne l'a remarquée. - Aie... Aie... Aie... tu es cuite me disait une petite voix dans mon cerveau - Oui, on changé les racks au second étage... les anciens gros boulons des fixations traversaient le plancher... et un trou tombait juste sur le plafond du vestiaire du premier... Je t'avais dit que je soupçonnais qu'il se passait des choses à la pause de midi dans ce réduit... J'ai voulu en avoir le cœur net... Et heureusement, pour moi, le diamètre du trou était le même que celui de l'objectif de la caméra. Regarde ce petit chef d’œuvre... » Il inséra une clef USB dans son PC. Les images étaient effectivement prises du plafond à une distance de 3 m, ...
«1234...7»