1. Vacances de Noël avec Malya (7)


    datte: 07/11/2018, Catégories: Inceste, Auteur: Lord_Tic_et_Tac,

    Chapitre 7 : Il va s’en dire que ma cousine et moi avons passé une nuit courte mais intense. Je ne me rappelle pas avoir passé un si bon moment avec une autre de mes conquêtes et ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé ! Il faut dire que Malya est insatiable. Elle ne cesse de demander de l’attention et du plaisir. Ma cousine ne semble pas être fatiguée après des heures et des heures de baise pourtant très satisfaisantes. Fort heureusement, je finis par trouver le sommeil pendant que Malya est dans les vapes après un orgasme ravageur quelques instants plus tôt. Je m’endors comme la veille avec une érection toujours présente enfoncée dans le sexe de mon amante. J’apprécie cette habitude qui s’installe entre nous. Je ne vais pas le cacher, sombrer dans le sommil le sexe planté dans celui chaud et accueillant de sa cousine est sans doute la meilleure sensation du monde. Non, ce n’est pas vrai. La meilleure sensation est de pouvoir jouir en elle alors que ses muscles se contractent comme pour aspirer toute ma semence au plus profond de son être. Le lendemain matin, je suis tout de même un peu inquiet de notre aventure d’hier soir. Ma mère nous a-t-elle vus ? A-t-elle compris ce qui se passait juste sous son nez ? Je ne suis pas certain que ma mère soit tombée dans le panneau malgré le fait qu’elle n’ait rien dit. Mon inquiétude disparait assez rapidement car mon attention est détournée par Malya en nuisette qui vient me rejoindre dans la cuisine. Je suis assis sur une chaise ...
    près de la table quand je la vois arriver d’un pas léger et inaudible. — Tu ne m’as pas réveillée ? - Je ne voulais pas te priver d’un sommeil bien mérité. La nuit a été fatiguant et tu semblais avoir besoin de repos. - Hum c’est vrai que tu as fait preuve d’une endurance surprenante, me dit-elle avec un petit sourire en coin et ce regard de braise que je connais trop bien désormais. - Avec une jeune femme aussi charmante dans mon lit, c’est tout à fait normal. - Charmeur ! Je n’ai pas le temps de réagir que Malya se jette sur moi, s’assoit sur mes genoux et m’embrasse avec passion en m’enlaçant. Cette réaction me touche beaucoup car je me rends compte que ma cousine a besoin de tendresse malgré nos ébats bestiaux. Je serre donc le corps de Malya avec douceur contre moi, caressant ses hanches et ses reins. Mes mains se baladent sans difficulté sous sa petite tenue et je suis ainsi libre de profiter de sa peau douce et chaude. Pendant de longues minutes, je parcours son dos de mes doigts. Ces caresses ont pour effet de lui provoquer quelques frissons. Ma cousine s’abandonne à moi et pose sa tête dans le creux de mon épaule. Chaque caresse que je fais dans le creux de son dos crée une réaction chez ma cousine. Ses frissons sont plus forts, je comprends que cette zone est très sensible chez elle, je m’assure donc de m’en occuper avec une attention toute particulière. Dès que je passe ma main avec un peu plus d’intensité, Malya ressens le besoin de se cambrer et de m’embrasser avec ...
«1234»