1. Les amis de mes parents sont mes amis.. [Partie 1]


    datte: 07/11/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Masturbation, Tabou, Auteur: Uneindienneaparis,

    - Priya, descends s'il te plaît ! Les invités vont arriver !- Oui, deux minutes ça va !Ma mère est toujours stressée quand il y a des invités.En fait, il n'y en a que très rarement, mes parents sont plutôt réservés, introvertis, casaniers, mais s'efforcent de garder un semblant de vie sociale en invitant, une fois tous les 36 du mois, un couple d'ami à eux.Ce sont des amis de longues date, qu'ils connaissaient déjà bien avant de m'avoir.Ce couple, c'est Hervé et Annie.Hervé est un homme grand, du genre armoire à glace. Il est roux, barbu et possède de grands yeux bleu rieurs. C'est un homme d'esprit, bavard, avec un répertoire d'anecdotes bien rempli et un humour parfois grivois.Annie est une belle brune, élégante, au visage fin orné de taches de rousseur, aux yeux en amandes et au nez retroussé. Elle est discrète, appréhensive, soucieuse de l'image qu'elle et son mari renvoient.Je fini de me maquiller rapidement et prends quelques instant pour contempler mon reflet dans le miroir.J'ai mis, pour l'occasion, un petit chemisier blanc rentré dans une jupe noire taille haute.Au bout de quelques minutes à scruter mon apparence, je commence à trouver que je ressemble à une serveuse et l'idée de me changer à nouveau effleure mon esprit quand je suis rattrapée par le tintillement de la sonnette.Trop tard, ils sont là, je descends.J'arrive dans l'entrée et les convives sont déjà là, debout devant la porte, saluant mes parents et échangeant quelques banalités.Annie m'embrasse ...
    chaleureusement et me sers l'habituel "Priya tu as tellement grandi ! On dirait ta mère quand elle avait ton age !"Je souris timidement et hoche la tête en guise de remerciement.Hervé, lui, fais mine de ne pas me reconnaître et me demande qui je suis, une façon très peu subtile de me faire comprendre que j'ai bien changé depuis la dernière fois qu'il m'a vu. Je rigole par politesse tandis qu'Annie lève les yeux au ciel.Il fini par m'embrasser à son tour, cramponnant fermement sa grande main à ma hanche, chose qu'il n'avait jamais faite auparavant ou que je n'avais alors jamais remarqué car trop jeune pour déceler l'ambiguïté du geste.Je repense longuement à sa main posée sur mon corps, une étrange sensation m'envahit, un mélange de gène, de fierté, de frissons.. J'avais l'impression que sa main était la, même plusieurs minutes après, comme un touché fantôme, et ce n'était pas déplaisant, plutôt déroutant.. Intéressant.La soirée suit son cours, installés dans le jardin, le temps est clément et l'ambiance est bonne. Je me permets trois petits verres de malibu coco sous les yeux bienveillants de mon père. Je suis assez sérieuse, je ne bois qu'aux rares occasions qui s'y prêtent.La sensation de chaleur et de "joue rouge", difficilement visible sur ma peau cuivrée naturellement, provoquée par l'alcool se fait sentir, c'est agréable, je suis pompette.Ennuyée d'écouter les souvenirs et anecdotes d'une époque révolue, je suis comme invisible au point que j'ai l'impression qu'on en a oublié ma ...
«1234»