1. Samia - 7 Kristos


    datte: 07/11/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Auteur: Mia-michael,

    Kristos baise rapidement et ses doigts s'enfoncent dans mes fesses. Et, là... je sens venir un super orgasme... — Aaaaaahhhh... je jou... ouiiiii... Putain, c'est bon! C'est presque trop fort et trop bon. Il me fait jouir comme Vénus jouissait quand elle se faisait enfiler par Mars, le frère de son mari. Kristos se retire. Oh! Je me sens toute vide! Je me redresse en chancelant un peu. Kristos me prend contre lui en disant : — Alors, c'était bon ? — Oui, merci, Monsieur. Il me lâche. Je dis à Julien : — Remets ma culotte, sinon le sperme va couler sur mes jambes. Il se met à genoux et m’obéit. Comme ça, il se rappelle bien sa place. On rejoint les autres. Un garçon me demande : — Il t'a montré la carte ? Ça les fait rire. Je réponds : — Oui, j'ai adoré ça. On s'assied autour du feu avec les autres. Je me mets à côté de Kristos. Il me prend par la taille et m'embrasse. Il dit : — Cette petite est forte pour lire les cartes. Rires à nouveau. Julien est juste derrière moi. Il ne sait pas où se mettre, au propre comme au figuré. Je me tourne vers lui pour dire : — Viens t'asseoir ici. J'écarte les jambes et lui montre le sol entre elles. Il vient aussitôt s'asseoir à mes pieds. Je lui caresse les cheveux en disant : — Tu as été sage, c'est bien. Il est entre mes cuisses, tout près de ma culotte très humide du sperme d'un autre. J'adore l'idée. Kristos boit une rasade de bière à la bouteille, puis il me la tend. Je bois et je donne le fond à Julien. Quand il a bu, il tourne la ...
    tête pour embrasser ma cuisse, en disant : — Merci, Samia. Vous voyez comme il est sage ! Par contre, Kristos a les mains baladeuses. Tard dans la nuit, on éteint le feu et tout le monde va se coucher. Kristos me dit : — Je pars tôt demain, mais je laisserai un mot pour toi à la réception. Il me prend contre lui et m'embrasse. Je gémis un peu : — On se reverra, hein ? — Dans une semaine. — Sûr ? Il me donne une claque sur les fesses en disant : — Oui, je viens de te le dire. Il rejoint les autres dans un coin du dortoir. Eh, il pourrait quand même dormir avec moi. Bah... je suis crevée. Julien et moi, on se couche sur nos paillasses et je m'endors très vite en serrant les cuisses pour garder son sperme en moi. C'est un réflexe de femelle. *** Le lendemain, on se réveille tard. Je regarde le coin où Kristos a dormi avec ses amis, ils se sont déjà levés. Je vais quand même voir dans la cour. Ni lui ni ses amis ne sont là. Ils sont partis ! Merde ! Julien m’annonce : — Samia, je crois que la gamine de l'auberge veut te dire quelque chose. Ah oui, elle est à une fenêtre et me fait signe du doigt de venir. Plutôt désinvolte, la gamine. On va dans la pièce où elle se trouve. Elle me dit : — C'est quoi ton nom ? Elle le sait, puisqu'on a rempli des fiches, hier. Je réponds : — Samia, mais... Elle me tend un papier, je lis : « Ma belle, je serai de retour dans une semaine, appelle Lucie pour dire où tu es. ??????? » Il veut me revoir ! Je demande à la gamine : — C'est toi Lucie ? — ...
«1234»