1. début initiatiquede karine


    datte: 08/11/2018, Catégories: Première fois, Auteur: clippert,

    Après des messages sur le net et par sms et MMS, nous avons désirez nous rencontrer.Elle devra être habillée comme je le lui indiquais.Une jupe, un porte jarretelles, des talons hauts les plus hauts possibles, un slip de satin ou un string de couleur violette, ou noir. Un soutif accordé si cela lui est possible. Un chemisier ouvert laissant deviner la naissance de ses seins.Nous voilà, à valenciennes elle arrive et me sourit.on se regarde puis elle s’approche. Je sens son parfum suave, envoutant, sa fragrance fait se retourner les hommes mais aussi les femmes.Ses lèvres sont peintes en rouge carmin comme je le lui ai demandé.-c’est bien tu obéis.- oui maîtreje l’embrasse sur la joue ; lisant dans ses yeux une angoisse, (vais-je lui plaire, pense telle, pourquoi m’a-t-il pas embrassé).La laisser mijoter afin de la faire monter en pression, pour l’amener au lâcher prise tant désiré.Je lui tends le bras et la conduit au bar ou les alcôves nous permettent à cette heure-ci une certaine intimité.Elle prend un soda et moi une perrier, j’ai toujours aimé être sobre quand je domine cela permet d’avoir l’esprit clair et de mieux percevoir ma soumise.nous dialoguons de chose et d’autre, quand soudain je lui dis- met ceci, là et maintenant.je sors de mon sac un sacElle l’ouvre et en sort un collier de chien rouge avec des clous et une grand anneau en fer.Ses yeux montrent son émotion, mais aussi sa peur.Alors ?Elle le prend et le metBaisse les yeuxassume tu tous mes désirs ?Elle me dit ...
    ouiEnlève ton string et donne-le-moiLa peur, l’angoisse se lie sur son visageMais …Il n’y a pas de mais, fais ou tout s’arrête là.Elle se tortille et me tends délicatement son string violet en satin.Il est légèrement humide j’en devine déjà son excitation, je l’approche de mon nez et sent son odeur de femelle, si agréable à ma personne.C’est bien.Remet leElle le reprend, étonnée, des jeunes étant rentré je lui dis va au WC et fais toi belle.Elle revient fabuleusement séduisante comme si le port de son collier l’avait fait grandir, elle avance majestueuse et elle attire tous les regards malgré sa stature en effet elle est ronde, elle fait presque 100kg mais sa stature d’ancienne nageuse lui confère une harmonieuse silhouette et ses cheveux longs légèrement ondulés descendant sur ses épaules la rende belle à mes yeux.Le rôle d’un Maître n’est-il pas de rendre belle et en confiance sa soumise.Je lis sa satisfaction dans ses yeux bleus, elle sourit, elle se s’assoit avec un port de cou laissant voir son collier.Tu te sens belle ?Oui Maître je ne pensais pas que cela pourrait m’arriver encore.Effectivement nous avons tous les deux dépassé la cinquantaine.Je paie l’addition et nous partons.Elle monte sans ma voiture, tout en roulant une douce mélodie de jazz nous accompagne.écarte tes jambesMa main se pose et remonte sous sa jupe.La texture de ses bas est soyeuse, mes doigts font griser la soie et soudain je découvre sa peau de satin rose. Je reste là à alterner le contact peau et ...
«123»