1. Le goût de l'exhibition


    datte: 08/11/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Première fois, Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: Natass55,

    coquine. Je souris. J’avance vers l’aire de jeu, heureuse de cet agréable forfait. Elle est à nouveau assise, observe les enfants, personne ne nous remarque et je m’assieds à nouveau.Alors ?Ça fait drôle !Ça t’a excité…Oui… Et ça m’excite encore…Elle m’indique discrètement avec son index de regarder sous la table. Je me penche, sa combi-short bleue nuit a une tâche prononcée à l’entrejambe. Je me redresse et je souris. Elle me sourit.Tu fais ça souvent ?Tout le temps, j’ai découvert ceci l’année dernière et c’est enivrant.Oui, j’aimerai continuer, discrètement mais sans les enfants.OK. Quand ?Samedi matin, je vais en course seule, tu m’accompagnes ?OK. Leclerc Toul ?Oui.Et nous rentrons en nos humbles demeures respectives, tout en pensant à ce Samedi matin qui se profile à l’horizon.Samedi matin 9h00. Je me gare devant chez eux, sonne, son mari m’ouvre. Tiens, salut Nath, comment vas-tu ? Vous allez en course ensemble, c’est cool, passez une bonne matinée.Sabrina est habillée sobrement, jupe en jean et chemisier. On croirait deux sœurs, car ma tenue est quasiment identique. Nous prenons son auto, et nous voilà parties, comme lorsque nous étions étudiantes, excitées et heureuses.Sabrina m’apprend qu’elle a fait l’amour comme jamais après notre escapade et que son homme ne l’a finalement pas tant satisfaite que cela. J’en rigole… Elle a mouillé comme jamais et s’est soulagée elle-même avant de s’endormir. Jeudi, elle s’est promenée toute la matinée nue dans sa maison, avec ...
    les fenêtres entrebâillées, souhaitant presque être surprise. Hier, elle est allée chez l’esthéticienne, maillot intégral et massage. Voilà le résultat… Sa grosse minette est lisse et foncée, les lèvres fortement dessinées, larges et brunes. Elle sent bon, j’y glisserai volontiers ma langue ou mes doigts, là maintenant.Non, soyons sérieuses, nous avons le panier de la ménagère à remplir. Nous nous garons sur le parking et prenons un caddie. La galerie marchande est remplie comme un samedi matin de peuplades éclectiques, affairées à leurs courses et la petite liste non exhaustive. Tout comme nous d’ailleurs. Un premier détour au fond à droite, un réduit où sont exposés les matériels pour le jardinage et la terrasse. Sabrina s’assied rapidement dans un fauteuil de jardin, jambes écartées, laissant entrevoir à quiconque sa pêche. Elle me sourit, fière d’elle. Je m’assois en face d’elle de la même manière et lui laisse aussi apprécier mon petit minou imberbe. Puis je me relève en m’inclinant, laissant bailler mon chemisier et sentir ce regard sur mes deux petits seins naturellement attirés par la gravité terrestre. Nous ressortons via le rayon hifi et tv. Puis commençons les courses, tout est propice à rigoler et montrer quelque chose, comme si nous étions seules au monde. Une heure plus tard nous sommes en caisse puis nous allons boire un café à la cafétéria. Nous nous asseyons dans de jolis fauteuils, jambes écartées et je me prends de jouer avec mon pieds sur son frifri sous la ...