1. Un fantasme devenu réalité. 4


    datte: 08/11/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Auteur: Mlkjhg39,

    Un fantasme devenu réalité. 4 5h30... Je serre le périnée, me tourne sur le côté, jambe droite repliée, bassin ondulant pour frotter le mont de Vénus sur le lit, pour faire glisser mes lèvres, je me sens humide.., Par la fenêtre ouverte, une légère brise fraîche caresse mes jambes... la clarté de fin de nuit m’enveloppe... encore! C’est la troisième nuit que Morphée me quitte si tôt, me laisse le corps chaud, tendu, sensible. Il n’est pas venu... j’ondule... mon ventre l’appelle... je me cambre, expose mes fesses, remonte plus haut ma jambe droite... l’air vient me chatouiller.... mes yeux restent clos, je veux retourner dans mes rêves. Si je sers les yeux plus fort et descend mon épaule droite, je peux sentir comme un souffle dans le cou,.... il ferait glisser ses lèvres du lobe de l’oreille au haut de mon épaule... frissons, mes tétons durcissent, ma poitrine se tend, comme indépendante, elle l’appelle .... sa main vient effleurer ma taille, poils dressés, tout mon corps se creuse, se tend, rougit.. ma bouche s’entrouvre, un gémissement rauque et étouffé couvre le bruit des oiseaux. Sa main, chaude, paume à plat, doigts écartés vient couvrir mon ventre, il presse doucement, masse ... Mmmmm ! J’appelle à haute voix l’homme qui provoque mes fantasmes, domine mon corps, accompagne mes orgasmes.... Patrick..... Tout a basculé depuis ce jour où je suis entré en contact avec lui sur le net. Il s’est montré si courtois, si gentil que j’échange avec lui des dialogues enflammés. ...
    Je ne savais pas à quel point Internet allait changer la donne pour moi. Je peux échanger en toute sécurité, sans le moindre danger en prenant quelques précautions, avec un homme, sans retenue, avec peut-être un peu d’appréhension derrière mon écran. On peut se dévoiler, rire, à l’abri des autres, draguer des hommes. Je ne risque pas de briser mon mariage, c’est déjà fait. Nous avons échangé nos mails et commencé à dialoguer. C’est allé même plus loin cette fameuse nuit. Mais je n’ai toujours pas ses coordonnées. Il a répondu à mon mail en me lançant un défi : Pour chaque chiffre de son numéro de téléphone, il faudra que je réalise un gage. Il m’a dit avec beaucoup de tact que j’inclinais à une certaine forme de soumission vu qu’à sa première demande, moi si prude, avais pris des photos de moi dénudée pour les lui poster sur le net. Ça m’a amusé d’entendre ça, je ne suis pas si facile à dominer. Mais à 47 ans, suis-je prête à m’avouer cette réalité ? Il serait mon Maître et moi sa soumise ? Je peux jouer le jeu et voir où il veut aller. Echanges après échanges, j’ai répondu à ses questions sur mes goûts en matière de sensualité ce que j’aime ou déteste, comment je m’habille, ma garde-robe, et force est de constater que souvent je me suis soumise aux décisions des autres. Une fois qu’il a tout su sur moi, il ne me parle plus de ce sujet dans nos conversations. Je suis une curieuse et ce silence m’intrigue. Je lui ai reparlé de ce sujet lui demandant où il voulait en venir. Je ...
«1234»