1. Plus on est de fous...


    datte: 08/11/2018, Catégories: Lesbienne, Hardcore, Auteur: gamin2018,

    m’a-t-elle encore demandé alors que je la baisais ? Que je suis un bon coup ou que je suis une salope ? En tout cas, toi, tu es un bon coup et tu sais te servir de ta bite !Je ne tenais plus et je sentais que j’allais défaillir.- Caresse-toi !La fille a remis sa main sur son ventre et elle s’est masturbée.- Ça t’excite, a-t-elle ajouté ! Tu voudrais bien faire ça tous les jours ? Et si je te proposais de t’épouser ou de me mettre avec toi ? Mais tu as peut-être quelqu’un ?J’avais eu une copine mais c’était plutôt elle qui m’avait dragué.- Qu’est-ce que tu attends, m’a encore demandé la fille ? Je jouis !Le pire est que le déclic n’arrivait pas à se produire et je sentais que j’allais rater mon coup. Elle, en tout cas, elle avait le visage grimaçant et tout à coup, elle a explosé et elle m’a éjecté et j’ai joui sur son ventre. Le lendemain matin, quand je me suis réveillé, j’étais seul dans son lit mais j’ai entendu des voix dans la salle de bains.- Quoi, demandait une voix féminine que je ne connaissais pas ? Tu as fait ça gratuitement ? Tu l’as pas fait payer ?- Il était si mignon, lui a répondu la fille !- Si Pedro apprend ça, il va nous foutre une raclée, a continué la voix ! Il nous a accordé une semaine de vacances et il nous a bien recommandé de nous faire un peu d’argent pour améliorer l’ordinaire !- Il dort encore ! Si tu veux en savoir plus, il m’a fait jouir, a ajouté la fille !- Dire qu’on va rentrer pour se taper une centaine de clients, a ajouté l’autre fille ! ...
    On sera couvertes de foutre et on n’aura pas le temps de se laver !- Je l’ai même autorisé à me la mettre dans le trou du cul, a ajouté la fille !J’espère que Pedro n’en saura rien !J’ai refermé les yeux parce que la fille s’approchait du lit.- Lève-toi chéri, il est bientôt midi !J’ai fait semblant de me réveiller et j’ai demandé qui est l’autre fille dans la chambre.- C’est une de mes copines, m’a répondu la fille !- Tu devrais lui dire qu’on est des putes, a ajouté l’autre fille !- Oui et qu’on a quitté la ferme après le certif pour vivre la grande vie ? Qu’on a aguiché des types sur le bord de la route pour pouvoir survivre et qu’on a fini sur un trottoir pour un gros con nommé Pedro ? Je suis désolé, a-t-elle ajouté, mais c’est ça notre vie !- Dire que je t’ai cherchée toute la nuit et tu étais là, bien au chaud avec un homme, a ajouté sa copine !- Vous n’en avez pas marre de vous faire sauter pour du fric, leur ai-je lancé ?- On n’a connu que ça !- Vous avez quel âge ?- Dix-neuf et ça fait cinq ans qu’on tapine, a ajouté l’autre fille ! Tu veux savoir combien ça fait de bites à nous deux ? Des milliers ! - J’habite dans le Périgord ! Je vous emmène !- Pour s’enfermer dans un trou, a ajouté l’autre fille ! Moi, je préfère la ville et si on tapine, on a aussi du bon temps !Je lui ai répondu que c’est elles qui voient. Je les ai emmenées déjeuner et j’ai abrégé mon séjour en donnant le choix aux deux filles de me suivre ou de rester et elles m’ont suivi. Nous sommes arrivés ...
«1234...»