1. Plus on est de fous...


    datte: 08/11/2018, Catégories: Lesbienne, Hardcore, Auteur: gamin2018,

    chez moi tard dans la nuit. La maison avait tout un tas de chambres et j’ai laissé choisir les filles. Nous avions dîné en route et j’avais hâte de m’endormir quand la fille est venue dans ma chambre et elle m’a demandé si je ne veux pas faire un petit câlin à sa copine.- Mais c’est de toi que je suis amoureux, lui ai-je répondu !- On est comme deux sœurs jumelles et ce qui vaut pour l’une vaut pour l’autre, m’a-t-elle répondu ! Fais-lui un gros câlin et puis c’est ma copine ! Elle l’a bien mérité ! Je vais vous laisser faire !- Non, reste, lui a dit sa copine qui attendait à la porte de la chambre, complètement nue elle aussi et elle m’a demandé de la faire jouir comme j’avais fait jouir sa copine. Dis-donc, tu es un vrai étalon, a-t-elle ajouté en guidant ma bite dans son vagin !La fille a tout fait toute seule et devant sa copine qui était restée à la porte de la chambre et se masturbait et je lui ai dit de ne pas rester seule et de venir sur le lit.- Ce sera chacune notre tour, a ajouté Katy !Elle grimaçait et je l’ai regardée jouir puis sa copine a joui et j’ai lâché les vannes.- T’as oublié de mettre une capote, m’a lancé Cora ! Mon dieu, tu vas être enceinte et tu vas avoir le gros ventre !Elle mimait tout ce qu’elle disait mais son amie m’a rassuré.- Tu vas nous garder, m’ont-elles demandé ensuite ?- Oui !- Alors, comme j’aime faire la cuisine, je serai la cuisinière et Cora sera ta femme de chambre ! On va lui acheter une tenue et tu lui interdira de mettre quoi que ...
    ce soit dessous, a-t-elle ajouté !J’ai repris mon travail et quand je pouvais rentrer le midi pour manger, il y en avait toujours une pour se donner. Il n’y avait aucune jalousie.- Enfonce lui plus profond ! Tire sur ses mamelons ! Encule-là !Je faisais tout ce qu’elles voulaient. C’était vraiment la belle vie. Un jour en rentrant, j’ai trouvé une voiture arrêtée devant chez moi et un type qui faisait les cent pas dans la rue et je me suis dit que les filles devraient peut-être éviter de sortir et c’est ce qu’on a fait pendant quelques jours puis la voiture et le type ont disparu. Quand j’allais au village avec mes deux amies, ça éveillait l’intérêt et on me posait des questions et j’ai inventé que c’était une nièce et une cousine à moi qui avaient perdu leurs parents dans un accident et tout le monde me présentait ses condoléances mais j’ai préféré faire les courses dans la ville plus loin, là où j’étais moins connu et où on me poserait moins de questions.Un soir, elles m’ont dit que je suis bigame et c’était un peu vrai. Il y en avait toujours une pour suppléer sa copine et moi, je devais assurer. Il y avait longtemps qu’on avait échangé les préservatifs contre les diaphragmes. Ça faisait maintenant deux ans qu’on vivait ensemble et j’avais envie que notre situation évolue et c’est Katy la première qui m’a demandé de lui faire un enfant. Nous en avons discuté tous les trois mais une fois de plus, la situation s’était retournée contre moi parce que les deux filles m’ont dit ...
«1234...»