1. Je me découvre et début de ma vie de petite coquine (2)


    datte: 08/11/2018, Catégories: Hétéro, Auteur: annedela,

    J’entre dans l’appartement du professeur d’anglais, je viens de décrocher mon bac peu après mes 18 ans et je me suis engagé à suivre des cours. Nous nous installons sur le canapé, et pour commencer, je passe un test d’anglais. Une feuille à la main il me pose des questions et prend des notes. « Bon Ce n’est pas terrible tout ça ! Ton niveau est bien en-dessous de la note que j’ai mise ! » « Je vais travailler Vous aviez dit que vous en teniez compte » « Oui, mais là ton niveau est trop bas! Je vais devoir baisser ta note ! » « S’il vous plait Je vais travailler » Le prof m’observe attentivement, surtout les seins et les jambes. « Je veux bien être sympa, mais il faudra que tu suives mes consignes à la lettre ! » « Oui d’accord ... » « Toutes les consignes, et prendre beaucoup de cours avec moi ! » Je fais oui de la tête. « Donc tu devras m’obéir et être gentille! » « Oui » « Je veux bien faire un effort pour ta note, mais il faut t’investir, tu comprends ? » En disant cela, il pose une main sur mes cuisses, je frissonne mais ne dit rien. « Tu choisis, ou tu prends des leçons avec moi toutes les vacances et tu es obéissante ou je te mets une note minable ! » « Je vais prendre des cours avec vous ... » «Et tu dois être gentille !» Sa main me caresse les cuisses. Ce prof pervers profite de moi, une boule plombe mon ventre, en même temps je sais que je mouille. « Oui ... » Sa main remonte, il tâte mes seins à travers mon top. « Tu as une sacré paire bien charnue, c’est la ...
    première chose que j’ai vue chez toi ! Avec ta petite chatte que j’ai aperçue !» Mon corps réagit, deux pointes se sont formées à la surface du top. Le prof les tire entre deux doigts. « Intéressant ça ! » Mes tétons sont durs sous mon soutien-gorge et tendent le tissus de mon haut. Je panique un peu mais il attise mes sens et j’étais déjà en feu ! Je sais, vous allez penser que je suis une petite salope, que je dois arrêter là, mais c’est plus fort que moi, je suis victime de mes pulsions. « Tu sembles coopérative, c’est bien ! Continue de me montrer ta bonne volonté et pour commencer, retirer ton haut serait un bon début ! » Mon prof s’exclame devant mes gros seins soutenus par la dentelle de mon soutien-gorge. Il fait sauter l’agrafe et me met topless. Ses mains tripotent mes seins. Je résiste pour ne pas gémir, mes pointes sous ses doigts. Le mini short rejoint le top. « Tu as un très joli cul, je l’avais remarqué, et humm, je sais tu es toute épilée ! » En petite culotte, il me demande de m’allonger sur ses jambes. Sa main caresse mes fesses, ces doigts viennent effleurer ma chatte sous le tissus fin. « Mais tu es toute mouillée ! » Il descend ma culotte sur les cuisses. Le prof prend son temps, me caresse, ses doigts glissent sur ma fente, son sexe raide sous ma cuisse... Maintenant toute nue devant lui, il tâte mes seins, les soupèse, titille les pointes. Il m’écarte les jambes, me touche, un doigt me pénètre, cette fois, je gémis. « Tu me fais bander ! Je n’ai pas grand ...
«123»