1. arrondir les fins de mois (2)


    datte: 18/11/2018, Catégories: Gay, Auteur: sifeminin,

    Salut c’est votre folle de lycra Au dernier coup je vous expliquais comment mon voisin m’avait invité à venir jardiner chez lui histoire de me faire un peu d’argent de poche alors que j’étais chômeur. Tout a dégénéré quand il a voulu s’occuper de monde éducation sexuelle et surtout me soumettre à tous ses désirs sexuels. Le plus beau c’est qu’il n’a pas eu besoin d’insister, tout est venu naturellement de moi. Le samedi soir, le premier jour, il avait déjà abusé de moi avec un gode et surtout il m’avait féminisé. Quand j’ai vu avec le recul comment tout s’était passé si vite je ne peux m’empêcher de penser qu’il avait prémédité le coup. À mi weekend j’avais déjà un plug dans mon petit cul j’étais parée d’une douce robe longue, d’un doux collant fendu j’étais maquillée et j’avais de beaux escarpins. Dans la soirée en me contemplant il m’a avoué qu’il ne pensait pas que nous irions si vite dans ma transformation. Bref j’avais droit à un compliment. Il était bientôt 20h et n’ayant pas mangé depuis le matin, exceptés les compléments alimentaires sous forme de sperme, je commençais à avoir faim... Comme par magie il a compris désir dans mon regard et m’a emmené dans le séjour pour me faire asseoir dans le canapé, il m’a mis la télé pour me faire attendre. Un quart d’heure après, il est revenu avec deux plateaux repas et c’est ainsi que nous avons dîné tel un vieux couple devant la télé. Je me sentais sa femme tant il était délicat et prenait soin de moi. Toujours un petit geste, ...
    toujours une petite caresse précise. Il savait faire en sorte de me garder chaude et en chaleur, bref je ne débandais pas. Le repas fini, il a remmené les plateaux dans la cuisine puis et revenu à poil sous un peignoir en satin. Il aurait fallu être aveugle pour ne pas voir son érection.., Franck avait encore envie de moi... Il m’a invitée tout en douceur à me mettre à quatre pattes sur le canapé et me positionner au dessus dessus de son sexe désireux. Ce soir, j’avais son dard en dessert.., et il espérait bien que je j’aurais de la liqueur... En très peu de temps, je me suis retrouvée la bouche pleine de son sexe turgescent. Il n’y a pas à dire, j’aimais être traitée ainsi, telle une péripatétienne en plein travail..., et je mettais du cœur à l’ouvrage... Il n’y a pas à dire, j’aimais avoir la bouche pleine d’un sexe Masculin pour lui donner du plaisir. J’aimais aspirer ce pieu dans ma bouche et en découvrir et exciter les moindres recoins avec ma langue. Vu comment mon mâle tréssaillait, je devais être efficace à le piper. J’étais positionnée sur sa droite, de ma main droite, je lui caressais l’entre cuisses de la façon la plus érotique possible jusqu’à ses couilles. De son côté, avec sa main droite, il me caressait l’entrée de mon sanctuaire à plaisirs... Franck devait faire un mètre 88/90 pour environ 90kg et était bel homme; il devait avoir la cinquantaine bien tassée. De mon côté, du haut de mon mètre 72 et mes 70kg, je paressais fluete du haut de mes 26 ans. De temps à ...
«123»