1. une deuxieme vit sexuelle a 52 ans


    datte: 24/11/2018, Catégories: Anal, Mature, Auteur: pompier37,

    Je me présente je m’appellle Josiane (josi) j’ai 52 ans je suiq veuve depuis 5ans ½ je suis assez fine 1m67 pour 52kl. Je suis brune aux yeux noisette. Je mets du 36 en culotte et du 90C en soutien-gorge.Voici l’aventure qui m’est arrivée au printemps dernier. Je mariais ma cadette (Suzanne) et ça avait été une journée formidable. Mais sur les coups de 3h du matin je décide de quitter la fête, l’alcool et la fatigue avait eu raison de mes forces. Je demande donc à Cathy mon autre fille si elle veut bien me ramener à la maison distante d’environ 55km.‘- écoute maman je suis la demoiselle d’honneur de Suzanne j’aimerai rester jusqu'à son départ. Mais je vais demander à Lionel de te ramener.’Et voilà Lionel mon gendre me ramenant. Sur la route je fus prise d’une envie présente.‘Lionel peux-tu t’arrêter s’il te plait, j’ai envie de faire pipi.’Pas de problème, quelques minutes plus tard il empruntait un petit chemin et s’arrêta. Je descendis et je m’enfonce un peu dans la forêt. Puis je remonte ma robe jusqu'à la taille et enlève ma culotte, cela est plus pratique. Puis je m’accroupis et soulage mon besoin naturel. Avec un kleenex je m’essuie et j’allais me relever quand je sens quelque chose toucher mon sexe. J’identifie rapidement une main qui saisit de deux doigts mon clitoris pendant qu’un doigt pénètre mon intimité. Je sursaute et voulant me lever, une main appuie sur mon épaule pour me maintenir accroupie. Il faut dire que ses doigts experts me firent gémir. Puis je ...
    tournais le visage et vis Lionel mon gendre derrière moi me doigtant avec douceur mais avec fermeté.‘- ho Lionel on peut pas faire ça à Cathy….hum-elle n’est pas obligée d’être au courant.’Je le laissais donc faire me prenant avec ses doigts. Pour plus de confort je m’agenouillais, me retrouvant à 4 pattes. Puis je sentis sa langue commencer à butiner mon anus. La combinaison de sa bouche et de ses doigts ne mirent pas longtemps à me faire crier de jouissance. Puis Lionel se déplaça et se mit face à moi. Il saisit ma robe et me l’enleva, je me retrouvais juste en bas et escarpins, nue au milieu de la forêt. Il baissa son pantalon et caleçon, son sexe était tendu et de belle dimension. Pas besoin d’être devin pour savoir ce qu’il voulait. Je le saisis donc d’une main et je commençais à le sucer. L’une de ses mains me prit la tête et rythma les va et viens dans ma bouche.‘-hum josi t’es une bonne suceuse, ne soit pas timide, avale en plus’Puis il appuya plus fort, me fourrant plus profondément la bouche. Puis il sorti de ma bouche et me demanda de me lever, au passage il se branla entre mes seins me pinçant les tétons, ce qui me fit tressaillir et fit gicler ma chatte. Je m’avais plus aucune retenue, il faisait ce qu’il voulait de moi.‘Allez cochonne debout. Appuie toi sur l’arbre.-oui comme ça (je posais mes mains sur l’arbre et positionnais mes fesses bien en arrière, les jambes écartées.)-oui exactement tu as de l’expérience petite salope.’Ses paroles ordurières à mon égard me ...
«12»