1. Business à Barcelone - 3/7


    datte: 29/11/2018, Catégories: f, fh, ff, hplusag, extracon, inconnu, Collègues / Travail, hotel, voyage, amour, cérébral, photofilm, fmast, massage, nopéné, portrait, Auteur: Francois77,

    Résumé duChapitre 1 :François, coureur invétéré, doit signer un important contrat au Mobile World Congress de Barcelone. Pour cela il demandera la collaboration d’Isabelle, jeune juriste apparemment sage et prude en quête du mari idéal. Mais elle cache un passé sulfureux. Résumé duChapitre 2 :Isabelle est séduite par la personnalité de François, complexe et troublante. Obligée de travailler sous pression, sa rigueur est soumise à rude épreuve et elle se voit submergée par des pensées inavouables, qu’elle essaye tant bien que mal de justifier. ********** Pour sa mission élégance, Isabelle partait avec le handicap de ne pas connaître la ville Mais c’était justement le métier du concierge de l’hôtel qui lui conseilla de mettre le cap sur lePasseig de Gràcia, où les boutiques ne manquaient pas. Elle avait une idée relativement précise de ce qu’elle recherchait, et son expérience des soirées dans la haute société la mettait à l’abri des fautes de goût propres aux débutantes. Un dîner professionnel ce n’était ni un mariage, ni une avant-première, ni une sortie en discothèque VIP. L’élégance se devait donc de rester discrète, en évitant les couleurs tape à l’œil ou les décolletés trop provocants. Après avoir tenté sa chance dans plusieurs boutiques typeDesigual,Mango ouZara, Isabelle constata qu’elle aurait du mal à trouver ce qu’elle voulait dans une chaîne. Un gap culturel, sans doute, qu’elle n’avait le temps ni d’étudier ni de combler. Elle finit donc par jeter son dévolu sur ...
    une boutique plus petite, mais au design sublime et multimarque, dontLui Jo. L’élégance italienne, ça, elle connaissait beaucoup mieux Elle fut prise en charge par une petite Catalane brune et énergique au regard pétillant de malice. Son anglais était marrant à entendre. Elle lui présenta trois jolies robes qu’Isabelle décida d’essayer. Elle se sentit enfin comprise et judicieusement conseillée. La vendeuse n’arrêtait pas de rentrer et sortir de la cabine à la vitesse de l’éclair, mais regardant systématiquement son corps au passage. Cette exhibition impudique plaisait à Isabelle et elle ne fit rien pour y mettre un terme. La vendeuse revint avec deux autres robes dont une petite noire. Dès qu’elle la vit, Isabelle sut qu’elle avait trouvé ce qu’elle cherchait. Pas trop longue, pas trop courte, un décolleté sans bretelles, mais sans vulgarité, un tissu à la fois souple, léger et brillant, exactement ce qu’il lui fallait. Et lorsqu’elle l’essaya, il lui sembla qu’elle avait été faite sur mesure pour elle. Un bon signe du destin. En se regardant dans la glace, elle ne put éviter le léger sourire en coin de la satisfaction du travail bien fait« Sur ce coup-là, j’ai bien assuré ! » Une fois le sort de la robe réglé, le choix des talons aiguilles et de la pochette pour aller avec ne furent qu’une formalité. Et pour bien faire les choses, elle accepta l’ensemble noir de lingerie en dentelles que la vendeuse insista de voir sur elle. Il était tout à fait sexy, et osé, dans la lignée ...
«1234...9»