1. Roadtrip (9)


    datte: 01/12/2018, Catégories: Partouze, Auteur: MarkPM,

    Naxos - 3ème partie Lorsque je me suis réveillé le lendemain matin, j’ai d’abord été bercé par le chant des oiseaux et le bruit des vagues au loin. J’étais apaisé, comme rarement, j’avais extrêmement bien dormi. Puis j’ai été pris de panique lorsque je me suis retourné et n’ai pastrouvé Nina à mes côtés. Je me suis alors rappelé de la soirée de la veille, ce tsunami de débauche, puis la fatigue venant, j’avais laissé Nina terminer la soirée avec les autres. Il était neuf heures à ma montre, et n’entendant pas un bruit dans la maison, j’en ai déduis que j’étais le seul réveillé. J’ai alors enfilé mon short, et suis descendu au rez-de-chaussée. Dans le salon, j’ai trouvé Marietta et Gabriel endormis, nus, sur le canapé. Il y avait, à côté d’eux, un énorme gode en latex noir, et j’en suis venu à me demander qui des deux l’avait le plus utilisé. En me dirigeant vers la cuisine, mon attention a été attirée par des bruits provenant du couloir. Curieux de nature, surtout dans cette maison, je m’y suis approché discrètement. La porte était entrouverte, et j’ai eu tout le loisir d’y voir Simon et Kriestin en pleine action. La pauvre fille était attachée au lit, le visage dans un oreiller et le cul relevé, tandis que son Maître la besognait sauvagement en l’agrippant par les hanches. Je n’arrêtais pas de penser que cette fille avait du mérite, elle encaissait toutes les fantaisies de Simon sans jamais rien dire, et sans jamais en tirer le moindre plaisir. Peut-être n’avais-je pas à ...
    m’immiscer ainsi dans leur histoire, mais j’avais très envie de donner à Kriestin le plaisir qui lui était dû. En attendant, toujours aucune trace de Nina. C’est sur la terrasse que je l’ai trouvée. Allongée entièrement nue sur une chaise longue à l’ombre d’un parasol, elle dormait paisiblement dans les bras de Loukia, tout aussi nue qu’elle. La main de la jeune soumise posée sensuellement sur la poitrine de Nina me faisait penser que les deux filles avaient fait plus ample connaissance la nuit dernière. Je suis ensuite retourné dans la cuisine pour me faire un café, étape primordiale dans le début de mes journées, puis je suis revenu sur la terrasse. J’ai pris ma dose de caféine en admirant les deux beautés brunes, les imaginant ensemble, se caressant et se dévorant. Sans m’en rendre compte, je bandais à en déformer mon short, et pendant une seconde, j’ai eu envie d’aller voir dans la chambre si Simon n’avait pas besoin de renforts. Mais sentant peut-être ma présence, ou bien celle du café, Nina a ouvert un œil, regardé la main de Loukia, puis m’a vu et m’a envoyé un sourire. — Ça va ? lui ai-je demandé en chuchotant. Bien dormi, apparemment ? — Hmm, oui. Je te raconterai. Tu es le seul réveillé ? — Non, Simon et Kriestin sont dans la chambre, mais ils ne sont pas présentables je crois. — Oh, d’où ton érection ? m’a-t-elle dit avec un sourire en coin. Ou bien est-ce de nous voir toutes les deux ? — Un peu des deux, ai-je avoué. — Approche. Comme je savais bien ce qu’elle avait ...
«1234...»