1. La vengeance d'une femme bafouée (2)


    datte: 01/12/2018, Catégories: Partouze, Auteur: missmai,

    Le synopsis Les détails : Date du tournage : Ven. 22 à 21h Lieu : Le salon de Rose Durée du tournage : 2 heures de tournage prévues Acteurs : Sandrine dans le rôle Rose, Anna dans celui de Blanche Décor : studio de Paty, réorganisé par l’équipe technique (Tout le monde) Caméra : Didier Anna a invité Sandrine à dîner, elles sont amies, amantes à l’occasion, travaillent ensemble. Didou un africain, coursé par Police tape à leur porte affolé Ils se retrouvent tous les trois au salon, habillé n’est pas jouer. Scènes au naturel, prise de son efficace, tableaux sans truquage, durée 1h. Le tournage 1. Rose et Blanche, repas 2. Rose et Blanche, se caressent sur le canapé 3. On sonne Rose passe un peignoir et va ouvrir 4. Didou vend des articles à la sauvette, il vient de rentrer dans le couloir pour échapper aux flics Rose le fait entrer, il est tout affolé. 5. Rose prépare un café dans la cuisine, elle l’invite à le suivre au salon, pose le tout sur la petite table basse et présente Blanche, en peignoir blanc très court 6. Didou entrevoit les seins de Rose lorsqu’elle sert le café Les cuisses de Rose se découvrent lorsqu’elle se rassied à côté de son amie. Didou est ébloui par les cuisses divines de Blanche assise face à lui Il ne peut que réagir honteusement Une bosse apparaît Les filles débarrassent la table, elles échangent des idées 7. Didou trouve une culotte entre les coussins là où il est assis Il les a interrompues Il leur montre l’objet Rose avoue toute rouge Blanche ...
    cherche à se justifier, contester, le faire taire, elle se rue sur lui 8. Le peignoir s’ouvre d’un coup, tombe à terre, elle met les mains devant ses seins. 9. Didou cherche à l’aider, perd l’équilibre, ils roulent ensemble auprès de Rose qui pleure de rire Elles ne voient que la bosse, Blanche veut se venger d’être nue devant lui, libère le pantalon, puis le slip et prend l’objet si énorme dans ses mains les yeux toujours rivés sur le membre, qu’elle en tremble de désir Rose vient l’aider, câline et soupire, une main s’est glissée Blanche lui cède la place et les lèvres charnues glissent sur l’engin, mais la taille est si grande, qu’elle ne peut que lécher, alors elles se partagent la tâche, savourant les caresses multiples de notre black ami, sur leur poitrine d’abord, puis entre leurs cuisses où c’est torrents qui s’écoulent lentement Le trio se délecte, mutuellement, Didou est allongé, chacune prend son pied en le chevauchant Rose a découvert ce qu’était un beau mâle, Blanche se fait jouir, se souvenant de ses derniers orgasmes sur un membre aussi gros. Rose chevauche Didou, les cuisses écartelées, elle s’en prend plein le vagin, appuie un peu plus fort, le sens contre l’utérus Elle ne connaissait pas cette sensation divine d’être perforée. Un premier orgasme, puis un second, elle sautille sur lui, la vulve dilatée, rougie, où les doigts de Blanche viennent la sublimer Quand Blanche la remplace, c’est un feu d’artifice, le jeu de l’expérience, la soif de recommencer, elle ...
«1234...»