1. Nadia et le plombier pervers (3)


    datte: 02/12/2018, Catégories: Partouze, Auteur: DEBORAH SOUMISE,

    — Je te promets de t’en mettre ! Tu aimes la queue, eh bien je vais t’en donner !!! — Au fait, tu prends la pilule ?? Car je n’ai pas envie de t’engrosser ! En tout cas pas tout de suite. - Oui je prends un contraceptif — Que voulez-vous dire quand ... — Je t’ai déjà dit de me tutoyer, salope !! — Euh Que veux-tu dire quand tu dis "en tout cas pas tout de suite" ? — C’est très simple ! Je veux dire que plus tard, quand notre relation sera bien établie, ça m’amusera peut-être de te mettre enceinte ! — Mais tu es fou ! Je suis mariée !!! — Et alors ? C’est justement ça qui est très excitant ! Enceinte de ton amant, et ton cocu de mari qui élèvera cet enfant ! Je me mets à pleurer. — Calme-toi, ce n’est pas pour tout de suite. — Pour l’instant, je serai plus occupé à te faire progresser au lit, et à faire de toi une vraie baiseuse ! — Je te dirai en temps utile quand il faudra arrêter la pilule. A ce moment là, tu demanderas à ton mari de mettre des capotes, ou de te prendre dans le cul, tu prétexteras une infection — Oh non non je t’en prie — Inutile de pleurer, je serai inflexible. Si j’ai envie de te mettre enceinte, tu seras mise enceinte. Il faut t’y préparer. — Ca m’excite. Je veux faire un gosse avec toi. — Rassure-toi, ta future grossesse ne nous empêchera pas de baiser, bien au contraire ! Tu prendras toujours ta dose de queue !! — Mais.. Je ne vais pas refaire un enfant à 38 ans.. — Bien sûr que si ! Tu verras, tu vas aimer ça ! Enceinte de moi, avec un gros ventre ...
    et des seins gonflés, en train de te faire limer comme une chienne — Bon ! Je ne vais pas traîner car je dois passer à l’atelier. — Donc, demain 9 heures, tenue habituelle ! Il m’embrasse à pleine bouche Et s’en va. Mon mari arrive immédiatement. Nous faisons un "débriefing". — Dis donc, il t’a baisée comme une reine ! Tu aurais entendu tes cris et tes hurlements Sans oublier le bruit du sommier pendant vos ébats, ça "donnait" !! — Oui chéri, mais tu as entendu son idée, il veut me faire un enfant !! — Et alors ? Ca peut être une excellente idée !! — Mais si je fais un enfant, je veux qu’il soit de toi !!! — Ne t’en fais pas, suis pas jaloux. Cet enfant, tu peux le faire avec ton amant, nous l’élèverons comme s’il était de moi — Comme il t’a dit, ce n’est pas pour tout de suite. En attendant, profites-en et fais toi bien baiser ! — Demain, je dois aller bosser, je te laisserai donc seule avec lui. Tu es entre de bonnes mains je crois ! Il rit. La soirée se passe. Nous faisons l’amour et la nuit se passe vite. Le réveil sonne. Lever, toilette, petit-déjeuner. Mon mari est prêt, m’embrasse. — Il est 8h 30, j’y vais ! Il ne faut pas qu’il me trouve là ! Je vais dans la chambre, enlève mon peignoir, enfile un string et la nuisette transparente. L’heure approche. On frappe à la porte-fenêtre. Je ne vois pas tout de suite, mais j’ai un coup au cœur, en ouvrant, quand je vois que Pascal est accompagné d’un apprenti !! Ils entrent. Instinctivement, je mets mes mains pour couvrir mes ...
«12»