1. Au club avec Agathe et nos hommes


    datte: 03/12/2018, Catégories: Partouze, Hardcore, Anal, Auteur: michelemimi,

    Je suis, comme Agathe,ce qu'on pourrait appeler une une nymphomane. J'aime le sexe à un tel point que j'y pense dés que je vois un homme ou une femme qui me plaît et j'imagine avec des scénarios délirants. Alain mon mari le sait bien et en profite et même en abuse avec Christophe et Agathe. J'aime ça et je l'assume. Nous ne pouvions plus recevoir du monde depuis qu'à cause du bruit, des voisins avaient prévenu la police. Alors avec nos amis, nous fréquentons parfois des clubs. Ainsi mon homme peut m'offrir à n'importe qui et j'y prends un plaisir incommensurable.L'autre soir, Alain me propose de nous rendre avec Christophe et Agathe dans son club préféré. Il y a des alcôves qui permettent tout les vices et je sais qu'avec nos amis, la soirée risque d'être chaude surtout pour Agathe et moi. Alain a donné rendez-vous à Christophe et Agathe au bar du club pour 21h00. Nous commandons un sky en les attendant. Déjà quelques mâles me mate avec intérêt. Christophe et Agathe arrivent enfin. Christophe me salut comme il se doit en me roulant une pêle et en me pelotant les fesses. Alain en fait autant avec Agathe Puis Agathe et moi nous embrassons amoureusement toutes les deux. Christophe est encore plus tordu qu'Alain et Agathe, très soumise est une salope de première. Nous avons eu ensemble de nombreuses occasions de faire l'amour et de prendre du plaisir dans des orgies lesbiennes.Christophe demande à Alain en sirotant son whiski :« Quelle est le programme pour ce soir? »« Tu ...
    connais JP ? Il organise une touze dans le salon principale. Alors je pense que nous allons passer une bonne soirée. »L'idée lui plaît bien. Nous ne sommes là que depuis 20 minutes qu'un grand brun vient à ma rencontre et sans rien dire, m'appuie sur les épaule pour me mettre à genoux et sort un sexe impressionnant pour que je le suce. Devant mes amis et mon homme, je me met à le branler doucement avant de commencer avec gourmandise. Sucer cet inconnu devant eux en public me fait tant de bien. Je titille de ma langue son méat, cours le long de sa hampe et lui lèche les couilles. J'en gobe une comme une friandise et j'engloutis la bite et la sucer plus sérieusement. J'adore sucer une belle queue. Je me sens dominatrice à cet instant. C'est pour moi la preuve de mon pouvoir sur les hommes. Sentir vibrer un organe masculin dans ma bouche m'offre un plaisir intense. Un râle et une palpitation du membre de mon inconnu dans ma bouche m'annonce son éjaculation imminente. Mon hôte se déverse en longues saccades de sperme qui frappe mon palais et le fond de ma gorge. J'avale avec délectation ce divin nectar en regardant avec un sourire mon homme et mes amis.Après une retouche maquillage, Nous nous rendons dans le salon principal où doit se dérouler la partouze. C'est encore assez calme. On voit dans une alcôve un homme en plein ébat avec une rousse qu'il sodomise en levrette. Je remarque qu'Agathe aimerait bien les rejoindre. Tour à tour, les participants entrent. Le maître de cérémonie ...
«123»