1. Cours d'éducation sexuelle des futures courtisanes au moyen âge. (4)


    datte: 03/12/2018, Catégories: Partouze, Auteur: mlkjhg39,

    Cours d’éducation sexuelle des futures courtisanes. « Le défricheur ». 4ème leçon. Cela fait un jour que les filles ne parlent plus que de ça. Qui est ce « Maître » dont a parlé Madame Clerc ? Les spéculations vont bon-train. -Bonjour mesdemoiselles ! — Bonjour Maîtresse ! -Bien. Aujourd’hui et les jours suivants, par groupe de 3, vous allez connaître pour la première fois de votre vie la pénétration du sexe mâle dans votre intimité. Pour cela, un homme que vous appellerai « Maître » va s’occuper de vous à tour de rôle avec comme assistant le N°3 que nous appellerons Paul. — Vous allez être surprises en le voyant et comprendrez enfin le surnom que lui donnent vos camarades un peu plus âgées. -Maître, vous pouvez entrer ! La porte s’ouvre et pénètre dans la pièce l’homme tant attendu. Des cris fusent : — Le Défricheur !!!! -Mais c’est le jardinier ! -Silence Mesdemoiselles ! Ne manquez pas de respect au Maître ! Martine, Jeanne et Armelle, vous allez suivre le Maître dans la pièce d’à coté, les autres, suivez-moi ! Madame Clerc les emmène dans une alcôve et tire un rideau qui cachait un miroir sans tain. De nombreux chandeliers et un feu ardent dans une imposante cheminée éclairent une chambre avec un lit immense. Les 3 nymphes et Paul sont alignés contre un mur. Le Maître prend la parole : — Paul, déshabille-toi et ensuite fais de même avec ces oies blanches ! Paul s’exécute servilement et tous les 4 se retrouvent complètement nus dans cette pièce surchauffée. ...
    -Mesdemoiselles, à vous de me dévêtir ! Avec empressement et un peu de crainte, elles s’approchent de lui et lui retirent ses habits. Elles ont un mouvement de recul quand elles dénudent la virilité du Maître. L’organe a des proportions hors du commun. Des 6 jeunes hommes qu’elles ont connus ces derniers jours, 5 n’atteignaient pas en pleine érection le chibre qui pend entre ses cuisses. Il n’y a que Paul qui pourrait faire illusion, ce tuyau épais fait bien 2 paumes (2X 7,64 cm). -Armelle, occupe-toi de Paul et vous deux de moi, mettez-y du cœur à l’ouvrage pour nous mettre au garde-à vous ! Elles ont bien retenu les leçons et s’activent sur les verges offertes. Mais si Paul était déjà long à entrer en érection, le Maître l’est encore plus. Armelle a rempli son devoir et sa bouche aidée de ses mains arrive à ses fins, un sceptre de bonne longueur dresse fièrement devant son visage. Martine et Jeanne s’activent sur l’organe du Maître, elles font des mouvements de va et vient sur toute la longueur de sa queue, sentant sous leurs doigts les veines pulsées avec force dans cette verge qui n’arrête pas de croître avec une extrême lenteur. -Armelle, viens les aider ! Les trois filles admirent ce magnifique vit. Les trois Gourgandines approchent leurs jolies bouches pulpeuses de cette queue rutilante, la lèchent doucement sur toute sa longueur. Elles se sont partagé le travail. Une langue s’occupe de la hampe, une autre des bourses, la troisième s’escrime avec difficulté sur l’énorme gland. ...
«123»