1. Voyage à Paris (1)


    datte: 05/12/2018, Catégories: Partouze, Auteur: cindyauteur,

    Bonjour, je m’appelle Cindy. Ça fait un moment que je n’ai pas posté mes aventures, j’en suis désolé. Suite à mon dépucelage très... Complet dans le sud, je me retrouve un peu frustré dans ma ville Normande. Pas vraiment d’occasion me faisant grimper aux rideaux. Soit, quelques aventures en boite mais je m’aperçois que les jeunes de mon âge ou un peu plus vieux ne m’intéressent pas. Mais comment avoir des bons coups avec des "vieux" (à comprendre 40/50 ans minimum) dans une ville où il y a de fortes chances que la personne te connaisse toi ou ta famille... Je ne le sentais pas du tout. Par hasard, je découvris une alternative à ce problème. Un jour, je pars en voiture pour aller sur Paris chez une amie partie faire ses études dans la capitale. Me voilà parti en voiture un vendredi en fin d’après-midi de janvier sur la route. Après 30 minutes sur l’autoroute (et 1h avant cela sur la nationale), je m’arrête sur une aire d’autoroute. Il est 18h, le soleil est presque couché. Pas de place au niveau de la station-service, je me gare plus loin. Je vais assouvir mon besoin pressant et prends le temps de boire un café. Beaucoup d’homme en transit dans la station, peu de femmes et encore moins de jeunes femmes. Il y a de tout. VRP, voyageur, camionneur. Bref, de tout. L’un de ces camionneurs me mate avec insistance. Il n’est pas vraiment attirant mais, pour une raison qui m’échappe, cela m’excite. Peut-être le manque de sexe, peut-être le fait qu’il a un âge qui correspond à mes ...
    attentes, en tout cas, je ne peux me retenir de lui rendre son regard insistant. En sortant de la station par la porte arrière pour rejoindre le fond du parking, il se met à mon niveau et m’aborde. — Bonjour mademoiselle — Bonjour — Ce n’est pas dans mes habitudes d’aborder les jeunes femmes comme vous, mais je vous trouve très attirante — Merci. C’est gentil. — Vous êtes seule ? — Oui, je me rends à Paris pour le week-end. — Ah d’accord. Au risque de paraitre rustre, j’aimerai beaucoup passer un peu de temps avec vous... Dans mon camion par exemple. — Ah ok, c’est très direct ! Et je me mets à rire d’un petit rire débile de midinette ! La honte ! — Il ne faut pas perdre de temps dans la vie, et je n’ai pas pu ne pas remarquer votre regard... Peu farouche. Je me suis dit que s’il y avait moyen de prendre du bon temps, il ne fallait pas louper l’occasion. — Très juste en effet. Et il est garé où ce camion ? — Un peu plus loin vers le fond du parking. — Montre-moi ton gros camion alors ! (mais qu’est-ce que je peux être conne quand je m’y mets, c’est totalement nul !) Me voilà parti avec cet inconnu pour aller "visiter" son camion. Je sais, ça fait un peu pute mais franchement, à ce moment-là, je ne voyais que la partie de jambe en l’air et potentiellement la jouissance qui va avec. Arrivé dans la cabine, il ferme rapidement les rideaux "pour que ce soit plus intime" me dit-il. Il commence à me caresser les fesses à travers mon jean (oui, en janvier, je ne mets pas de robe, trop ...
«1234...16»