1. Virginie et son Tonton (2)


    datte: 06/12/2018, Catégories: Inceste, Auteur: Joies,

    Virginie était arrivée la veille, vendredi soir, vers 23 heures. Son oncle habitait une bien belle maison, de plain-pied, nommée « Le Domaine » avec un grand jardin dans lequel se trouvait une piscine. Une des portes donnait sur un petit studio de prise de vues et un laboratoire permettant le tirage sur papier, en grand format des prises de vues faites avec un appareil photo argentique ou numérique, réservé à son activité professionnelle elle était toujours fermée à clefs. En arrivant chez lui, il lui donna la chambre d’amis. Elle savait qu’elle allait devoir signer son contrat et la nuit elle ne dormit pas beaucoup, intriguée par ce qui allait se passer, et, surtout, comment cela allait se passer. Le samedi matin, pour le petit déjeuner elle arriva dans la salle à manger en portant un tee-shirt blanc et un jean. Pendant le repas il lui dit qu’elle l’avait toujours appelé Tonton Marc et vouvoyer, et que cela allait continuer ainsi. Puis, il lui parla de la raison de sa présence en ces lieux et l’emmena au bureau. Sur le mur, derrière lui, se trouvait le tableau d’un modèle, nue, assise au milieu d’un canapé, sur le bord, dos et tête bien appuyés à l’assise et au dossier, jambes très écartées, mains posées à plat de part et d’autre du corps, vulve offerte, bien lisse, souriante regardant l’objectif. Dessous un petit cadre en laiton sur lequel était gravé, « Aline, 20 ans, en position d’attente –2017 . Virginie fut subjuguée, il lui expliqua, qu’il s’agissait d’un cadeau fait ...
    lors d’une séance de prises de vues. Il lui dit qu’il s’agissait de la position d’attente, à prendre sur simple demande et que si elle acceptait son contrat, elle aussi devra prendre cette pose. Il insista sur le fait que ses jambes devront être largement écartées et qu’elle devra bien voir sa vulve, bien lisse. Virginie attendait ainsi, debout, sur le côté de la table. Monsieur Marc lui proposa son contrat et lui dit qu’il s’agissait d’un contrat de soumission simplifié et adapté pour en faire une bonne cochonne. Elle dut se mettre nue pour le lire. Elle se déshabilla, en suivant les indications données par son oncle. Elle commença par le bas, retira ses chaussures, ses socquettes, son jean, son string, et, enfin, son tee-shirt et soutient gorge, qu’elle dut lui donner tout de suite, dévoilant sa poitrine menue. Ces petits seins avaient des mamelons étroits et des tétons courts d’une jolie couleur rosée. Il lui dit que ces tétons étaient jolis, mais bien trop courts. Il lui demanda de s’approcher, ouvrit le tiroir de son bureau et en sortit une petite boite et lui dit, Virginie, il est temps de te poser tes anneaux de tétons, cela sera bien mieux sur la photo avec tes tétons plus longs. Il inséra un téton dans le petit tube de verre muni d’une poire, lorsqu’il pompa le téton fut aspiré dans le tube transparent, lorsqu’il jugea l’aspiration suffisante il fit glisser l’anneau en caoutchouc qui entourait le tube à la base du téton, relâcha la succion et retira le tube. Le téton ...
«123»