1. La Bretagne, en septembre, est-elle triste ?


    Datte: 06/12/2018, Catégories: fh, fplusag, amour, Voyeur / Exhib / Nudisme Oral Oral pénétratio, amourcach, Auteur: Poterne,

    Je regarde ma montre, je suis en retard. Je cours presque sur ce chemin des douaniers que je connais si bien, à ma gauche la plage est complètement découverte, la marée descend rapidement aujourd’hui, le coefficient est élevé. Des cormorans plongent, disparaissent pour quelques secondes et réapparaissent avec un air de contentement ! La pêche a été bonne ! C’est désert ! Il n’y a personne sur ces plages blanches ! Il y a quelques semaines résonnaient encore les cris d’enfants jouant sur le sable et dans les vagues sous le regard de leurs parents allongés sur des serviettes bariolées. Fin septembre en Bretagne ! C’est un peu triste ! On vous dira ; mais c’est beau, ça donne du vague à l’âme, quoi de plus beau que la mélancolie ! Tout ça, ce sont des conneries! Je ne devrais pas être ici, mais à Paris dans les bras de Camille ! J’ai encore sa lettre de rupture dans la poche de mon jean, usée et sale à force de la lire et la relire. Une lettre, pas un mail ou un texto. Non, comme autrefois, une feuille de papier, un texte écrit à la main, d’une écriture féminine. Elle commence :Luc, je suis désolée, mais j’en aime un autre Puis ce sont une cinquantaine de lignes d’explications plus ou moins fumeuses. Putain ça fait mal ! Camille, je l’aime, je croyais faire ma vie avec elle. Nous avions prévu de nous installer ensemble cet automne, maintenant que nous avions notre diplôme universitaire en poche, c’était établi, programmé. — Allo ! Mamie, je peux venir te voir en Bretagne à Ker ...
     Maria ?— Luc, mon chéri, tu sais que tu es toujours le bienvenu, c’est Papi qui va être content ! Tu viens avec Camille ?— Non, tout seul ! Un séjour à Ker Maria, notre maison de famille où j’ai passé la majeure partie de mes vacances avec mes parents, oncles, tantes, cousins et grands-parents. Je vais me ressourcer, ne plus penser à elle ! Encore des conneries ! Ça fait mal et c’est tout ! Ce matin je commence un job pour deux mois, au chantier naval, je connais le propriétaire, car c’est là que comme chaque année nous hivernons notre voilier et nous le faisons entretenir. Il avait besoin de renfort pour la fin de saison, des travaux sur les bateaux du club de voile avant l’hivernage. Ça va m’occuper, et puis un peu d’argent, c’est toujours bon à prendre ! Les écouteurs vissés aux oreilles, j’écoute la playlist que m’a préparée Luca, mon meilleur copain, elle s’intitule « musique après une rupture », que des chansons mélancoliques, en partant deYesterday des Beatles, à James Blunt, en passant parJe suis venu te dire que je m’en vais de Gainsbourg ! Il faut soigner le mal par le mal. Quelle idée de merde ! J’éteins mon iPod, autrement je vais me pendre ! Arrivé à la pointe, entre les fougères, je tombe sur une petite fille, toute blonde, toute belle, toute mignonne, et qui pleure, elle a l’air désespérée ! — Ben alors, tu as perdu ta Maman ?— Mais non, mais il y a un gros chat qui veut me manger !— Ça mange pas les petites filles, un chat ! Elle est où, ta Maman ? Elle hausse ...
«1234...10»