1. Infidélités


    Datte: 11/12/2018, Catégories: fh, cocus, voisins, vengeance, jalousie, Oral 69, fsodo, coprolalie, Auteur: Patrik,

    Ça va faire à présent huit ans que je suis en couple avec Sébastien, mon mari. Hélas, je me suis mariée un peu trop jeune, j’avais à peine dix-huit ans, je voulais échapper à ma famille, et en plus, je reconnais que j’avais un peu le feu au cul et la jambe légère. Mais je reconnais que je suis bien tombé, concernant mon conjoint. Légèrement obsédé sexuel, Sébastien me comblait allègrement au lit, il me comble toujours, je n’ai rien à redire sur ses prouesses, oh que non ! Mais voilà, j’ai parfois besoin d’aller voir ailleurs, j’ai toujours et encore cette énorme envie de baiser sans relâche. Quand mon homme s’est aperçu de mes infidélités, on ne peut pas dire qu’il ait apprécié. Surtout quand il a découvert qui était mon dernier amant : — Et en plus, tu m’as trompé avec ce minable ? Qu’est-ce que tu lui trouves, à ce con ?— Ben je je voulais l’essayer— Tu voulais l’essayer ? Comment ça, tu voulais l’essayer ? Je ne te suffis pas ?— Euh comment dire tu tu es un très bon amant Il a croisé les bras, l’air satisfait. — Merci de le reconnaître, Émilie !— Mais enfin, j’ai besoin d’aller essayer ailleurs— T’es comme les vaches : l’herbe est plus verte ailleurs !— Euh non, c’est pas tout à fait ça. Mon herbe est très verte avec toi, mais j’aime goûter aussi ailleurs— Je vois C’est le ton de son « je vois » qui aurait dû me mettre la puce à l’oreille. Je m’attendais plutôt à ce qu’il hurle, voire même qu’il me tape. Mais non, sa réaction a été très pondérée : Sébastien m’a rendu la ...
     pareille avec Irina, la voisine ! Que voulez-vous que je dise : je l’avais trompé (et pas qu’une seule fois, il n’a pas tout su, encore heureux), et en retour, il m’a trompé avec cette salope, une femme mature qui a au moins dix-quinze ans de plus que moi, toute en courbes, et qui ressemble un peu aux pulpeuses actrices italiennes des années cinquante. Oui, une belle pute sensuelle, cette femme, et j’ai vite compris que j’avais une sacrée concurrence avec cette voisine ! Mais j’aime les défis et j’aime mon mari. Petit à petit, les choses sont revenues à la normale. Disons que je faisais nettement plus attention de ne pas me faire pincer. Et j’ai fait mon possible pour me faire pardonner (ce fut assez facile, le sexe, ça aide beaucoup) et le reconquérir. Quant à mon mari, il s’est moins affiché avec la voisine Comme souvent, comme toujours, nous nous sommes totalement réconciliés sur l’oreiller, et je dois reconnaître que mon homme est toujours aussi performant au lit, voire plus ; il a visiblement appris auprès de la voisine certaines petites choses pas piquées des vers, et j’en profite bien ! Mais ne comptez pas sur moi pour la remercier, cette putain ! Mon mari était censé être au boulot, et paf, il débarque sans crier gare tandis que je suis en train de me taper une jeune bite, Arthur, un beau gosse de dix-neuf ans ! Ce n’est pas la première fois que nous baisons ensemble. Avec Arthur, j’éprouve un sacré plaisir, un plaisir différent. À chaque fois avec ce jeunot, je jouis ...
«1234...7»