1. Début de congés prometteur


    Datte: 15/12/2018, Catégories: f, fh, ff, fhh, ffh, grp, couple, couplus, extraoffre, vacances, piscine, douche, Voyeur / Exhib / Nudisme Oral Oral pénétratio, double, fdanus, fsodo, échange, attache,

    Durant l’été, mon épouse, Christine, a l’habitude de prendre, avant nos congés communs, deux jours pour aérer et préparer notre villa située à proximité de la plage. Après avoir chargé la voiture de nos effets personnels, ma femme, en tenue légère, m’embrasse en me promettant de m’appeler à son arrivée à destination. Pendant cette courte période de séparation, l’une fait le ménage, remplit le frigo, tond la pelouse et nettoie la piscine de la maison secondaire ; l’autre travaille en entreprise la journée et boit de la bière devant un film policier le soir pour faire passer le temps. Après avoir bien suivi les recommandations pour assurer la sécurité de notre domicile, je pars rejoindre ma seconde moitié en emportant dans une glacière les restes alimentaires et des bouteilles de rosé. Une station de radio diffuse dans la voiture des chansons d’été indémodables, ce qui permet de faire le trajet avec insouciance malgré le trafic dense. À mon arrivée, Christine me propose de déjeuner légèrement, la chaleur élevée n’incitant pas à manger outre-mesure. Le visage détendu et déjà bronzée, ma femme porte un débardeur blanc plongeant sans soutien-gorge. En dégustant la salade composée, j’observe ses petits seins fermes qui apparaissent subrepticement dans l’échancrure. Christine me sert un rosé frais avec un sourire aux lèvres, ses yeux exprimant des sentiments de joie et de sympathie. Au café, je distingue le bas de ses fesses qui sorte de son minishort en jean et ses longues ...
     jambes dorées. Il est temps pour moi de faire une sieste dans une des chambres à l’étage pour me reposer du voyage. Sur le matelas du lit en fer forgé, je m’étends nu et tombe rapidement dans les bras de Morphée. Au réveil, je constate que ma femme, allongée près de moi, somnole tout en m’ayant à œil. Ses mains caressent ma chevelure, mon torse et glissent vers mon pubis. Enserrant mon membre avec ses doigts, Christine lèche mes lèvres, ouvre ma bouche avec sa langue et me prodigue un baiser amoureux. Déterminée, elle se positionne en 69 sur mon corps, m’offrant à la vue ses demi-lunes et sa chatte rose. Après m’avoir léché l’intérieur des cuisses, ma femme entreprend une fellation en aspirant lentement jusqu’au fond de la gorge mon mandrin. De mon côté, je parcours avec le bout de ma langue les grandes et les petites lèvres du vagin en sentant le parfum musqué suave et animal qui sort de l’orifice. Christine poursuit la fellation en caressant les couilles et le périnée. Cette technique renforce l’érection de mon phallus et décuple mon plaisir. Dans le même temps, je suce le clitoris, bois la cyprine en massant les fesses. En accélérant nos opérations, nous ne tardons pas à connaître chacun des orgasmes libérateurs. Après une douche commune, nous décidons d’aller nous promener dans les ruelles du village pittoresque. Les touristes ont pris place aux terrasses des cafés protégées du soleil ardent par des parasols. Les magasins de chaussures et de vêtements offrent un large choix ...
«1234»